Les bienfaits du bénévolat sur la santé

Nous sommes nombreux à vouloir profiter de notre retraite pour  nous engager dans le bénévolat. Si ce n’est pas déjà fait, voici quelques bonnes raisons de s’y mettre cette année…

Win-win

Le bénévolat est utile pour la société et l’est tout autant pour le bénévole ! Des études américaines ont démontré  l’existence d’un lien direct entre la pratique d’une activité bénévole et l’amélioration du bien-être physique et psychologique. Chez les seniors en particulier, les bénévoles auraient un taux de mortalité et de dépression plus faible et de meilleures capacités fonctionnelles.

Faire du bénévolat permet à un retraité de se sentir utile, mais aussi de sortir de chez lui, de rencontrer de nouvelles personnes, de s’épanouir dans de nouveaux projets.

Une activité intergénérationnelle

Un participant à une formation de préparation à la retraite m’a un jour dit : « pas de bénévolat pour moi, je ne veux pas me retrouver entre retraités». Dans la pratique, on est bien loin de cette idée reçue. En faisant du volontariat, vous vous engagerez dans une démarche intergénérationnelle. En Belgique, un bénévole sur 4 a plus de 60 ans(1). Les seniors ne sont donc pas surreprésentés dans le secteur du volontariat. Cet effet loupe provient certainement du fait que 50% des responsables associatifs sont des retraités (2) et que pour des raisons évidentes de temps disponible, les prestations des retraités sont plus longues et fréquentes.

A quelle fréquence s’engager dans le bénévolat ?

D’après La Fondation Roi Baudouin, 12,5% de la population fait du bénévolat.  Ces 1 .166.000 personnes prestent au total 221 millions d’heures. Cela représente 130.000 équivalents temps plein. En moyenne un volontaire preste 4 heures par semaine. Il existe cependant de fortes disparités. Un volontaire sur deux effectue quelques prestations par an, l’autre moitié des prestations hebdomadaires. Seulement 2,1% des bénévoles sont actifs chaque jour.  58% des bénévoles ont un diplôme d’enseignement supérieur, le niveau de formation influence aussi la nature des fonctions exercées.

Le bénévolat c’est bon pour la santé et on peut le pratiquer à la carte. Et, contrairement aux idées reçues, toutes les classes d’âge s’investissent dans le bénévolat ! C’est donc une activité intergénérationnelle idéale pour mettre son temps libre à contribution d’une cause qui vous tient à coeur.

www.sequoiaways.be