cigarette électronique

Passer à la cigarette électronique en toute sécurité

La cigarette qui laisse les doigts jaunes, l’haleine fétide et le souffle court. Des dégâts que certains fumeurs ne veulent plus connaître. Et qui se tournent de plus en plus vers l’utilisation de la cigarette électronique. Un produit populaire qui mérite que l’on s’y attarde. Explications.

Reading Time: 2 minutes

Fumer tue

Force est de constater que la période anxiogène que nous connaissons n’est pas idéale pour concrétiser ce vœu pieu : dire définitivement stop à la cigarette. Une bonne idée pourtant. Quand on sait que pour une femme le fait de fumer multiplie par six le risque d’infarctus du myocarde. Pour accompagner le sevrage, la cigarette électronique (e-cig) est devenue pour beaucoup l’alternative numéro un. Mais à quoi faut-il faire attention avant de se lancer dans le vapotage ?

Deux étapes préliminaires

Arrêter de fumer se fait rarement seul. N’hésitez pas à consulter votre médecin pour assurer le suivi et bénéficier de ses conseils. Rendez-vous aussi sur le site tabastop.be. Une plateforme utile avec des témoignages d’anciens fumeurs, des conseils et des liens vers les tabacologues de votre région. Une appli propose des conseils, un suivi, une messagerie et des stats utiles. Elle peut être téléchargée ici : https://play.google.com/store/apps/details?id=org.nativescript.tabacstopnativescript et https://apps.apple.com/be/app/tabacstop/id1413251383

Par ailleurs, avant de pousser la porte d’une boutique spécialisée, il vous faudra accepter de suivre une règle capitale. Stopper complètement l’usage de la cigarette traditionnelle. La combiner avec sa version électronique garantira à coup sûr l’échec de votre souhait de remiser votre paquet de cigarettes.  Du fait du taux de nicotine plus élevé dans la cigarette.

Cigarette électronique, mode d’emploi

Invention chinoise née en 2006 et attribuée au pharmacien Hon Lik, la cigarette électronique se compose de trois éléments : une batterie, une résistance et un réservoir. Son fonctionnement se révèle très simple. La batterie envoie du courant dans la résistance, qui permet ensuite l’évaporation du liquide contenu dans le réservoir. Le fumeur n’a plus qu’à « tirer » (légèrement !) sur l’embout de sa e-cig pour profiter du vapotage.

Bien choisir sa e-cigarette

Avant tout, optez pour les conseils d’un tabacologue ou du gérant d’une boutique reconnue. Veillez aussi à connaître la provenance des liquides qui seront utilisés. Au début, restez sur le goût tabac pour éviter un sevrage trop brutal. Vous pourrez ensuite diminuer les doses de nicotine, ou choisir un parfum qui transformera votre addiction au tabac en petit plaisir personnel. La carte des saveurs est immense et passe par des parfums fruités, de menthe, voire d’alcools.
Question budget, comptez sur 17 euros pour un kit de démarrage à quelque 50 euros pour un modèle haut de gamme. Parmi les marques les plus connues figurent notamment Vaporesso, Aspire, Eleaf, Alfaliquid ou Joyetech.

Avantages et inconvénients de l’e-cig

Vapoter, d’accord. Mais qu’en est-il des effets sur la santé ?

  • Réduction des risques cardiovasculaires par l’absence de combustion.
  • Absence de monoxyde de carbone dans la vapeur diffusée par l’e-cig.
  • Retour de l’odorat et du goût.
  • Risque de troubles dépressifs lors du sevrage.
  • Prise de poids possible à l’arrêt du tabac.
  • Le risque d’AVC serait moindre avec la e-cigarette.
  • Signes d’ébriété possibles avec des liquides à base d’alcool.
  • Risques liés aux vapotage passif fortement réduits, mais pas absents. Des études sont en cours.
  • Un effet addictogène qui serait moindre qu’avec la cigarette traditionnelle.
  • Vertiges, céphalées et nausées possibles au début du vapotage.
  • Pas d’augmentation de la pression artérielle, contrairement à la cigarette.