remplacer le sucre

Pourquoi et par quoi remplacer le sucre ?

Déjà bien présent dans l’alimentation, avouons que nous avons pourtant tendance à rajouter du sucre dans nos préparations. Par pur plaisir. Savez-vous qu’il existe des produits de substitution ? Plus sains pour votre santé.

Reading Time: 2 minutes

Un ami qui vous veut du mal

Depuis la parution d’études récentes, le sucre est devenu ce paria que l’on se doit de supprimer de notre table. Une drogue douce, réconfortante mais dangereuse. Qu’il est possible de remplacer par d’autres alternatives. Le sucre écarté, votre ligne et votre santé vous diront merci. Celles que vous souhaitez garder intactes à 50 ans, et pour longtemps encore.

Pourquoi le sucre est-il nocif ?

Face à la publicité faite aux sodas et autres sucreries bien tentantes, il reste utile de rappeler les méfaits du sucre. Outre la probabilité de développer des soucis liés à la peau (comme de l’acné) et de favoriser l’obésité, trop de sucre consommé risque de boucher vos artères. Avec comme conséquences des risques cardiovasculaires majeurs et des AVC. Deux pathologies mortelles qui vous guettent si vous aimez un peu trop le sucre.

Le sucre associé au diabète

Une consommation de sucre qui mène aussi au risque de développer un diabète de type 1 ou 2. Comme le souligne la Ligue cardiologique, « environ 1 million de Belges sont atteints par le diabète ». Un nombre qui va s’aggraver au cours des prochaines décennies avec l’augmentation prévue du diabète de type 2, le plus sévère.
Et la tranche d’âge des 45-50 ans se révèle la plus vulnérable. Autant savoir pour ne pas rejoindre les statistiques de la Ligue. Qui rappellent aussi que « 50% des diabétiques meurent de maladies cardiovasculaires. »

5 alternatives pour remplacer le sucre

Précisons qu’aucune d’entre elles n’est bonne à 100%. Il convient donc d’alterner ces produits pour sucrer vos préparations. Voire d’éviter complètement tout apport en sucre. Ce qui réglera le problème.

  • Le miel. Le choisir de premier choix et issu du circuit court est primordial. L’avantage du miel, outre son pouvoir sucrant supérieur au sucre, réside dans l’effet de satiété qu’il produit grâce aux glucides lentement assimilés. Attention à son index glycémique élevé.
  • Le sirop d’Agave. Originaire du Mexique, ce sirop au puissant effet sucrant est sans saveur mais sucre plus de 3 fois plus que le sucre. Son index glycémique est faible et son utilisation convient aux personnes qui souffrent de diabète.
  • La stévia. Autre plante exotique aux effets sucrants, la stévia, originaire d’Amérique du Sud, est utilisée comme édulcorant. Deux grammes suffisent pour remplacer 100 g de sucre traditionnel. Un atout bien utile en cuisine.
  • Le fructose en poudre. Celui que l’on nomme le « sucre des fruits » possède un pouvoir sucrant supérieur au sucre (1,5 fois de plus). Peu calorique, il possède un index glycémique faible et agit comme un sucre « lent ».
  • La cannelle. Riche en antioxydants, elle coupe l’impression de faim et régule la glycémie. La cannelle est aussi riche en fibres (soit 1,3 g de fibres pour 2 g de cannelle).