niacinamide

Miser sur la niacinamide pour une belle peau

Plutôt méconnue au sein du grand public la niacinamide mérite pourtant d’être (re)découverte. Une vitamine aux effets polyvalents dans le ralentissement du vieillissement de la peau. Un allié de poids pour la beauté au féminin. Explications.

Reading Time: 2 minutes

Un lieu commun, certes, mais quelle femme ne cherche pas à conserver sa peau dans le meilleur état possible ? Mais le temps qui passe, le stress, la pollution et bien d’autres éléments constituent plus d’un obstacle à ce désir. Il existe heureusement des produits qui jouent le rôle de chevalier blanc. A l’instar de la niacinamide, une vitamine dont on parle de plus en plus.

Qu’est-ce que la niacinamide ?

La niacinamide est une vitamine du groupe B, appelée aussi vitamine B3 ou vitamine PP (pour Prévention de la pellagre). Sa composition chimique (C6H5NO2) comprend de l’acine nicotinique et de la nicotinamide. Une vitamine au haut pouvoir hydratant qui atténue la sécheresse cutanée sévère. Comme vitamine, elle possède également un rôle antioxydant et anti-inflammatoire. Donc propre à ralentir le vieillissement cutané. Pour une femme dans la cinquantaine, le dosage journalier de niacinamide est de 14 mg. Hydrosoluble, la vitamine est synthétisée par l’organisme mais en quantité insuffisante pour assurer son efficacité. D’où l’importance d’un apport extérieur.

De multiples bienfaits

  • Action contre la peau sèche et les rougeurs cutanées, dont la couperose.
  • Ralentissement de la formation des rides. En cause, la stimulation de création de collagène.
  • Vitamine réparatrice des dégâts des UV sur les peaux matures.
  • Effet anti-acné (tardif). Bon point : son action est peu agressive pour la peau. Mais plus lente également.
  • Atténuation des taches brunes. Par la régulation de la production de mélanine.
  • Ralentissement de la production de sébum. Parfaite pour les peaux grasses à tendance acnéique.
  • Amélioration de l’élasticité de la peau
  • Action contre l’athérosclérose

Où trouver la vitamine B3 ?

Outre les crèmes et autres produits cosmétiques, de nombreux produits naturels recèlent cette vitamine indispensable. Que l’on pense notamment à ces aliments :

  • Les abats
  • La viande
  • La volaille
  • Le café
  • Les poissons à chair rouge (thon, saumon…)
  • Les céréales et les légumineuses…

Quelles contre-indications ?

Une vitamine aux bienfaits certains mais qui réclame un avis médical si vous souffrez de certaines pathologies, hépatiques par exemple. Mais aussi lors d’un traitement lié à de l’hypercholestérolémie ou à la prévention du diabète. Un excès de vitamine niacinamide peut aussi générer des effets secondaires comme des démangeaisons. Pour des excès plus sévères, soit à partir de 700 mg/j, le foie peut être mis en péril. Une vitamine qui ne fait pas du tout bon ménage avec l’alcool, qui accentue l’effet vasodilatateur de la B3. Une carence, plutôt rare avec une alimentation variée, peut mener à de la pellagre.


© Fiftyandme 2022