taches brunes

Comment faire disparaître mes taches brunes ?

Les taches brunes, elles peuvent survenir dès 40 ans. Elles sont le résultat d’un désordre pigmentaire lié à la fois au vieillissement et à l’exposition solaire. Quelles solutions pour en venir à bout ?

Reading Time: 2 minutes

Comment prévenir et limiter l’apparition des taches brunes?

Qu’est-ce qui gêne le plus les femmes dans l’apparition des taches brunes sur leurs zones de peau les plus exposées, à savoir le visage, le dos des mains et le décolleté ? Le fait qu’elles ruinent l’uniformité et l’éclat de l’épiderme ou bien le fait qu’elles trahissent l’âge ? Quelle que soit la réponse, cette problématique arrive au premier rang des préoccupations esthétiques chez les quinquagénaires. Comme si les rides tendaient à être de mieux en mieux acceptées mais que les taches étaient de plus en plus stigmatisées…

Puisque ces taches brunes sont liées à une exposition trop importante aux UV, la première chose à faire pour les prévenir ou limiter leur apparition, est bien entendu l’utilisation d’un écran total, été comme hiver.

Quels soins dépigmentants, éclaircissants, unifiants ?

  • Even Better Clinical Dark Spot Corrector & Optimizer de Clinique (101,35€). La marque a ajouté un concentré sublimateur et apaisant, qui prévient l’irritation et retarde l’apparition de nouvelles taches pigmentaires, à son ancien sérum correcteur antitaches. En deux compartiments distincts pour conserver l’efficacité des deux formules.
  • Sérum Éclat Anti-Taches de Caudalie (49,30€ en pharmacie). Cette texture fraîche renferme un actif extrait de la sève de vigne, la viniférine, qui apporte éclat et lutte contre les taches. Ce sérum s’utilise sous sa crème de jour ou sa protection solaire, en été, pour obtenir un hâle homogène.
  • Pigment-White de Filorga. Soin illuminateur (taches + éclat) (55,90€ en pharmacie). Il lutte contre les désordres pigmentaires avec un polyphénol antioxydant, un peptide anti-glycation, de la vitamine C, des minéraux, de l’hexylresorcinol (un éclaircissant)…

3 traitements efficaces à faire chez le dermatologue

Enfin, si la cosmétique ne fonctionne pas, on peut consulter un dermatologue qui pourra analyser la ou les tache(s) récalcitrante(s), écarter tout diagnostic de cancer cutané et proposer, selon le cas, un peeling chimique aux acides de fruits pour activer le renouvellement cellulaire sur tout le visage en insistant sur les zones plus touchées, un traitement par lumière pulsée ou par laser. Ces deux dernières techniques sont plus radicales mais sont aussi plus lourdes et peuvent s’accompagner de la formation de croûte sur la/les tache(s) visée(s).

En revanche, ces traitements chez le dermatologue doivent se faire l’hiver, parce qu’ils rendent la peau photosensible.