Comment avoir un ventre plat après 50 ans ?

Avoir un ventre plat après 50 ans n’est pas une utopie ! Pour se sentir bien dans son maillot cet été, Carine Craen (formatrice pour la Méthode de Gasquet et personal trainer) nous donne des conseils ultra-ciblés. Découvrez ses astuces spécialement pensées pour les femmes de 50 ans et plus !

Publié le

Reading Time: 4 minutes

Un petit ventre passé 50 ans, est-ce une fatalité ?

Avoir du ventre à 50 ans n’est pas une fatalité, heureusement ! Ce petit ventre à souvent ses raisons : les grossesses, les mauvaises postures du quotidien, les exercices d’abdominaux mal conduits, et/ou une mauvaise alimentation. La ménopause a souvent bon dos. Si elle implique une modification hormonale qui peut retentir sur la silhouette, il suffira bien souvent de réadapter ses habitudes alimentaires, l’activité physique et les « bons » abdominaux. Incriminons davantage les mauvaises postures du quotidien, en position assise ou debout (comme le dos rond par exemple) qui vont  provoquer l’effet toboggan, c’est-à-dire diriger les organes vers le bas et vers l’avant en rendant le ventre plus proéminent…

Comment raffermir cette partie du corps ?

Pour raffermir le ventre, il y a toute une série d’exercices adaptés qui vont justement éviter la poussée des organes vers le bas (périnée) et l’avant (écartement des abdos), qui vont solliciter les muscles profonds, de maintien et de soutien des organes. C’est ESSENTIEL d’activer la sangle abdominale en profondeur ! La régularité et la rigueur vont permettre de retrouver « un ventre plat sans dégâts ».

Combien de temps faut-il compter pour retrouver un ventre plat ?

Le temps pour retrouver un ventre plat est propre à chacune. Pour obtenir des résultats plus rapides, la  régularité avec lesquelles on effectue les exercices sera de mise. L’idéal ? Consacrer tous les jours quelques minutes à ses exercices en l’associant à du cardio (vélo, marche rapide, course à pied, natation…) et une alimentation adaptée. On ne parle pas ici de régime, qui est pour beaucoup synonyme de frustration, mais juste de revoir ces mauvaises habitudes alimentaires. La clé de la réussite : s’y tenir !

Quelle est votre méthode ?

La méthode que j’utilise pour retrouver la tonicité du ventre est la méthode de Gasquet*. Je suis maman de 3 enfants et après ma dernière grossesse je me suis retrouvée avec un beau diastasis (écartement des muscles grands droits de l’abdomen). A force d’exercices réguliers, quelques minutes par jour, j’ai récupéré mon ventre plat bien au-delà de ce que j’aurais pu espérer. Et je ne suis pas un cas à part, cela fonctionne vraiment ! Je le vois chaque jour avec des femmes qui suivent et mettent en pratique les exercices de manière régulière et qui, après quelques semaines et même parfois quelques jours, me disent qu’elles sentent et voient déjà un belle différence ! Elle se tiennent beaucoup plus droites, ressentent la tonicité au niveau de leur abdomen et n’ont plus mal au dos…

Quels exercices préconisez-vous ?

Pour raffermir le ventre, on oublie tous ces exercices » Anti Ventre Plat » que sont les crunchs, pédalages, ciseaux et autres raccourcissements du buste. Ils provoquent une pression intra abdominale et diminuent l’espace pour les organes qui seront alors pousser vers l’avant et le bas. Logique ! On n’a jamais vu quelqu’un avec du dos mais avec du ventre, par contre…

Et du côté de l’alimentation ?

On évitera les  mauvaises graisses, les mauvais sucres, en préparant ses repas soi- même  et en privilégiant les huiles telles que l’huile d’olive ou la graisse de coco pour les cuissons et l’huile d’olive, de lin, de colza, de courge, de noix, de pavot, etc pour les salades, afin d’avoir un bel équilibre en oméga 3 et oméga 6. On évite le pain blanc et on le remplace par du pain de petit épeautre par exemple; on privilégiera le quinoa, le riz complet, les pâtes complètes ou de sarrasin, beaucoup de légumes. Bref, on essaye de garder une alimentation équilibrée c’est-à-dire un peu de tout mais sans excès. On diminue les portions, on évite les sodas chargés en sucres et l’alcool. Il faut penser à boire beaucoup d’eau, des tisanes spécifiques ventre plat qui vont aider à diminuer ces sensations de ballonnements. Et surtout on bouge et on apprend à bien respirer. D’ailleurs, la respiration abdominale que l’on pratique lors d’exercices d’abdos apporte un réel massage des organes qui a une influence très positive sur le transit.

Des astuces pour gainer le ventre…

Un petit exercice à faire partout (au bureau ou en position debout à la maison):
Se tenir bien droite, dos étiré, expirer par la bouche et  -toute la durée de l’expiration- sentir le ventre qui se vide du bas vers le haut (du pubis au diaphragme) et se concentrer sur le resserrage des côtes sans se raccourcir, mais rester bien étirée et sur l’inspiration relâcher doucement son abdomen.
Mon truc en plus :  en voiture, soulevez un petit peu votre rétroviseur ce qui vous obligera à rester étirer, vous tenir droite et non pas tassée ! Vous pouvez également placer un petit coussin dans le dos à hauteur de la bride du soutien gorge. Vous allez vous sentir soutenue et du coup, il sera plus facile de maintenir votre dos droit et étiré.
Avec l’association d’exercices d’abdos spécifiques et adaptés, l’alimentation, un peu de cardio, une bonne posture au quotidien et de la régularité, vous partez gagnante pour récupérer un ventre plat !
Envie de prendre rendez-vous pour une séance personnalisée ? Contactez Carine Craen au 0475/596851.
*Bernadette de Gasquet, médecin, professeure de yoga et auteure du livre « Abdominaux : arrêtez le massacre ! »