Des hommes au parfum

Publié le

Reading Time: 4 minutes

Aquatiques, aromatiques, boisés, épicés, ‘cuirés’… Les nouveaux jus masculins mettent les sens en vacances, distillent des ondes de sensualité, brossent le portrait olfactif des hommes de 2016. Quand ils touchent au coeur, ils sont des présents intimes en rien anodins, pour célébrer un père, pour faire chavirer un amoureux ou pour gâter un (petit-)fils. Sélection colorée.

Par Isabelle Blandiaux

VERT

Armani_LIfe-Magazine
Eau de Cèdre d’Armani. 75€ les 50 ml (chez Ici Paris XL).

Du bois, des épices (cardamome, cumin, sauge), du cuir, du thé, avec un début ultra frais, entre bergamote italienne, essence de citron, feuilles de violette. La collection des Eaux pour Homme de Giorgio Armani s’inspire de différentes pièces vestimentaires masculines. La nouvelle Eau de Cèdre se veut une métaphore olfactive de la veste en velours, matière caméléon et mystérieuse, aux multiples reflets.

.

BLEU

LIFE BLEU

Cedro di Taormina, Blu Mediterraneo, Acqua di Parma. 70€ les 75 ml (www.acquadiparma.com – parfum mixte).

Toute la lumière, la chaleur et l’énergie méditerranéennes en un flacon, avec cette ode au cédrat, illustre ancêtre de tous les agrumes. Le sol où il prend racine, à Taormina en Sicile, l’air chargé de notes pétillantes, le parfum des vagues et des roches volcaniques. Tout y est éblouissant, scintillant grâce au soleil qui donne chaud et fort, et surtout hyper élégant avec du petit grain, du basilic, du poivre noir, de la lavande, du vétiver et du ciste.

Narciso Rodriguez For Him Bleu Noir. 62€ les 50 ml (chez Ici Paris XL).

Métaphore de l’univers du créateur de mode et de l’élégance masculine, ce jus met en odeurs cette teinte profonde, intense, comme décalquée d’un ciel au crépuscule : le bleu noir. Au coeur du sillage énigmatique, le musc, également emblématique du créateur, est enveloppé d’épices -cardamome, muscade- et posé sur un fond boisé ton sur ton composé de cèdre bleu et d’ébène noir. Parfait.

Kenzo Homme. Eau de parfum. 57,50€ les 50 ml.

Le parfum mythique de 25 ans est aujourd’hui réinventé dans la lignée de l’eau de toilette déjà recomposée avec des notes marines et du santal entêtant. La version eau de parfum ajoute des accords plus contrastés et intenses, apportant de la masculinité et du dynamisme. La fraîcheur marine est appuyée et déployée par des accents hespéridés, épicés et aromatiques : cardamome et menthe. Tandis qu’en fond, du vétiver, du cèdre et une touche de vanille forment une alchimie hautement sensuelle.

Only the Brave Extrême de Diesel. 66€ les 55 ml.

Le bleu intense du flacon ne trahit en rien la personnalité du parfum. On pourrait l’imaginer aérien ou aquatique, or plutôt que dans les profondeurs marines, c’est dans des accords chauds et puissants que ce point fermé nous plonge. Envoutants, le patchouli et la fève tonka arrivent dans la foulée de notes acidulées et épicées (citron, mandarine, feuilles de coriandre) et d’un audacieux coeur tendre de roses, de pomme et de pétales de violettes.

.

NOIR

Dior_LIFE-MAGAZINE

.

.Baume Après-Rasage Sauvage de Dior. 54,91€ les 100 ml.

Une fraîcheur virile bâtie sur une structure boisée… Cette fragrance reflète un paysage minéral chauffé à blanc par le soleil, un désert où le ciel bleu remplit tout le cadre et où l’air tournoie librement. La bergamote est ce vent puissant. Autour d’elle, de la lavande, du poivre, du géranium incisif, un vétiver généreux, un patchouli modernisé, des baies roses, de l’élémi (une résine)…

.

.

OR/ARGENT

UNE-DORE

Azzaro Wanted. Eau de toilette. 67€ les 50 ml.

Solaire et éminemment séducteur comme l’était Loris Azzaro, le nouveau jus de la maison joue avec les codes en nous emportant dans son sillage boisé-hespéridé-épicé. Citrons ensoleillés, cardamome vibrante, vétiver élégant, gingembre sexy, fève tonka entêtante… sont enfermés dans un flacon en forme de barillet qui mise sur la virilité décomplexée et la nostalgie du jouet d’enfance.

Allure Homme Sport Cologne de Chanel. 68 € les 50 ml.

Une énergie, une fraîcheur tonique qui perdure grâce à quatre facettes entrelacées. Les agrumes arrivent en tête, avec la mandarine en majesté, puis un accord aromatique-épicé à la fois vibrant et intense, composé d’élémi et de livèche, qui entrent en résonance avec des notes cédrées et ambrées. En fin de parcours, des muscs blancs, ronds et doux, dialoguent avec les accents boisés et laissent une empreinte sensuelle sur l’épiderme.

L’Homme Idéal de Guerlain. Eau de parfum. 82€ les 50 ml.

Pour cette nouvelle version plus intense, l’amande captivante est transcendée par des notes de cuir et de teinture de vanille, associée à des épices et une bergamote racée. Rose bulgare et encens s’invitent dans la composition, facettent son magnétisme opulent. Tandis que la fève tonka et le santal, en alchimie avec le cuir, insufflent une sensualité mystérieuse. Un oriental boisé taillé pour un séducteur.

L’Eau d’Issey pour Homme. Eau de toilette fraîche. 61€ les 50 ml.

De l’éclat et de la luminosité, pour la version fraîche de ce parfum fusant. Pamplemousse juteux en tête, acoquiné avec de la cardamome – décidément très présente cette saison – pour faire le plein d’énergie, tandis que la sauge et la lavande dessinent le corps central de la fragrance. Pour finir, un accord ‘patchouli blanc’ et un vétiver lui aussi clair et pur, comme la signature de cette composition franche et frissonnante.