domotique

La domotique : home sweet home 2.0

Un système central qui contrôle votre éclairage, le chauffage, la sécurité, la gestion de tâches domestiques… Bienvenue dans le quotidien des maisons gérées par la domotique !

Reading Time: 3 minutes

Petite scène du quotidien. Vous quittez le bureau plus tard que prévu. Avec l’envie de retrouver votre domicile accueillant. Sur la route du retour, vous programmez à distance la climatisation pour rentrer dans une maison fraîche selon vos envies. Avec un éclairage tamisé, réglé lui aussi depuis votre smartphone tandis que le four s’allume en mode préchauffage. Ce qui relevait de la science-fiction il y a quelques décennies est devenu bien réel. Une technologie rassemblée sous le terme générique de domotique ou maison intelligente. Et dont vous pourriez profiter vous aussi. Mais qu’en est-il ? Petit tour du propriétaire.

Brève définition de la domotique

La domotique peut se définir comme l’ensemble des techniques qui permettent d’automatiser, de gérer et de contrôler votre habitation. Une technologie qui fait appel à l’informatique, aux télécoms et à l’électronique. Elle a pour vocation première d’anticiper vos besoins.

Les avantages de la domotique

Quand on pense à son foyer, le terme confort arrive au premier plan. Chacun veut être bien chez soi. Un souhait que la domotique peut exaucer avec la gestion de quasiment tout dans votre domicile. Et l’allumage à distance de tout ce qui est électrique. Par ailleurs, une maison, aussi bien entretenue qu’elle peut l’être, constitue aussi une source de dangers, d’accidents. Une fuite d’eau, un dysfonctionnement électrique, un incendie… autant de risques majeurs qui peuvent être anticipés et gérés par la domotique. Enfin, le troisième pilier géré par la technologie, concerne la gestion automatisée de la sécurité des biens et des personnes. Celle du système d’alarme mais aussi de l’éclairage que vous pouvez gérer à distance pour faire croire à une présence. Une technologie que vous pouvez utiliser aussi pour permettre à des parents âgés de rester à domicile plus longtemps.

En plus de son côté pratique, une maison connectée permet de suivre l’air du temps : l’écologie et la diminution du gaspillage énergétique. Et, par la même occasion, la réduction de vos factures.

Comment fonctionne cette technologie ?

D’une grande souplesse d’utilisation, la domotique se présente sous la forme de modules. Que vous pouvez sélectionner en fonction du budget disponible, de vos besoins à définir avec votre installateur et de votre attitude face à la technologie. Généralement, quand vous ferez appel à un technicien pour un devis, il établira votre profil pour une domotique adaptée. Le choix du système de départ doit vous permettre d’ajouter éventuellement d’autres fonctions futures, sans devoir tout remplacer.

Une domotique s’articule comme un système pyramidal dont le sommet est incarné par un ordinateur central. Lui seul contrôle et commande le système et les ressources destinées à vous améliorer la vie. Pour contrôler vos appareils électriques, il vous suffit d’avoir un ordinateur, une tablette ou un simple smartphone.

Quelques conseils peuvent s’avérer bien utiles pour éviter des désagréments. Dont le premier, faire appel à des professionnels pour veiller à une installation correctement effectuée et bénéficier d’un service après-vente prêt à répondre à vos soucis ou questions. Ensuite, il sera utile de prévoir des solutions de secours en cas de panne. Pour, notamment, pouvoir relever en mode manuel les volets ou ouvrir les portes extérieures.

Quel budget prévoir ?

Cette technologie est désormais proposée comme option lors de la construction de logements neufs. Encore chère mais de plus en plus accessible. Plusieurs facteurs détermineront le montant final. Dont la surface des pièces du logement, les fonctions à gérer (éclairage, chauffage, climatisation, alarme etc), mais aussi les outils de contrôle (PC, tablette ou téléphone) et enfin le type de technologie choisie. Le devis proposé comprendra généralement la centrale et les éléments pilotés par celle-ci, mais aussi le système de commande. Sans oublier l’installation et la configuration de la centrale.
Pour quel coût final ? Le prix sera moins élevé en cas de construction neuve puisque la technologie sans fil sera déjà intégrée à la construction. Pour une installation complète (alarme, éclairage, chauffage, audio…), un budget moyen de 8000 à 10 000 euros est à prévoir. Une jolie somme liée au câblage et aux matériels adaptés plus coûteux. Pour un système à intégrer dans un projet de rénovation, le coût sera souvent doublé en raison des travaux à réaliser.

3 types de technologie

Trois types de technologies différentes cohabitent. La plus simple et la plus présente concerne la technologie par réseau sans fil. Rapidement mise en place, elle permet de contrôler tous l’appareillage électrique. Deuxième option possible, la technologie par réseau câblé. Très fiable, elle offre aussi l’avantage de ne pas être affectée par les perturbations électromagnétiques. Troisième option, la technologie CPL fonctionne au moyen des prises de courant présentes dans votre domicile. Elles serviront de relais entre les différentes unités de commande et vos appareils. Un type de technologie qui favorise la mobilité. Si vous êtes locataire, vous pouvez la déconnecter et la rebrancher dans un autre domicile. Mais son inconvénient réside dans la génération de pollution électromagnétique.


© Fiftyandme 2021