gérer l'anxiété

Comment gérer l’anxiété ?

L’anxiété, un mal du siècle qui peut se manifester sous plusieurs formes : crises d’angoisse, troubles du sommeil, anticipation constante, irritabilité… voire tout cela en même temps. Nombreuses sont les personnes qui en souffrent (2 à 8% de la population adulte), encore plus depuis le début de la crise sanitaire actuelle. Comment parvenir à la vaincre ?

Reading Time: 3 minutes

Vous êtes constamment en train de penser à ce que vous devez encore faire, vous anticipez les réactions, scénarios possibles dans toutes les situations de votre vie ? Un simple rendez-vous chez le coiffeur vous stresse ? Ce sont autant de manifestations de l’anxiété, qui peuvent aller jusqu’à affecter nos relations avec les autres et nous empêcher d’aller de l’avant.

L’anxiété, c’est quoi exactement ?

L’inquiétude constante, le sentiment d’un danger imminent. On rumine le passé, on craint l’avenir (par ex : « cette relation amoureuse ne va de toute façon pas fonctionner » ou encore « Et s’il arrivait quelque chose à l’un de mes proches ? »), on appréhende toujours le pire. L’anxieux a du mal à prendre des décisions et est souvent hypersensible.

Selon le degré de l’anxiété que l’on subit, plusieurs solutions existent, allant de petits exercices du quotidien, aux consultations médicales.

Gérer l’anxiété : premiers conseils

Tout d’abord, il est important de déterminer dans quelle(s) situation(s) l’anxiété se déclenche : travail, alimentation, argent,… et d’en faire une liste par exemple. Ces peurs sont-elles liées à des expériences précédentes? Si oui, comment avez-vous (ou vos parents) géré cette situation au préalable ?

Vient ensuite l’idée de trouver un remède : qu’est-ce qui nous ferait nous sentir mieux (ex : besoin de reconnaissance, plus de contact social,…) et à quoi on pourrait le rattacher dans le cas où on pourrait régler le problème seul (mieux manger, faire du sport, dormir,…).

Il faut également apprendre à accepter les changements, qui font partie de la vie. Apprendre à relativiser. Quelque chose de positif ressortira toujours d’une situation, même du pire scénario possible que l’on a imaginé dans notre tête.

Apaiser le mental

Le cerveau d’une personne anxieuse ne se repose jamais, c’est pourquoi il est important de prendre du temps pour soi et ne pas se laisser envahir par des pensées négatives.

Quelques idées pour y arriver :

  1. La Méditation : cela consiste à prendre conscience du moment présent, se recentrer sur soi. De nombreux tutoriels Youtube initient à la méditation de manière facile. (ex : https://www.youtube.com/watch?v=5bxBcbkSrtY)
  2. Exercices de respiration : avec la technique du 3-3-3, on prend le temps de détendre son corps et son esprit. Inspirer 3 secondes, retenir son souffle 3 secondes, expirer 3 secondes et recommencer jusqu’à être apaisé.
  3. S’imaginer un lieu réel ou imaginaire où l’on se sent en sécurité, apaisé. Dès que l’anxiété se fait sentir, fermez les yeux et allez dans ce lieu.
  4. Les passions : peindre, colorier des mandalas (effet apaisant garanti), prendre un bain chaud (la chaleur détend les muscles et par conséquent, nous calme), écrire, lire, allumer des bougies, jouer d’un instrument, mettre la musique à fond, pâtisser, se balader en forêt…
  5. Le sport : les effets positifs du sport sont nombreux et ont maintes fois été prouvés. L’endorphine – l’hormone du plaisir et anti-stress naturel – est libérée après chaque séance.
  6. Faire une liste des choses dont on est fier, qu’on veut faire et qui nous rendent heureux.
  7. Afficher des photos des vacances qui nous ramènent à des instants de bonheur
  8. Discuter avec nos proches
  9. …. Tout ce qui vous rend heureux !

La Sophrologie

Cette médecine douce utilise des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit (exercices de respiration et de relâchement musculaire) pour développer la sérénité et le mieux-être chez le patient. Elle apprend le lâcher-prise et à mieux gérer ses émotions ainsi que les situations de stress.

Le Yoga

Le yoga permet également de réduire son stress grâce aux techniques de respiration et de relaxation. Les muscles se relâchent tandis que la concentration est recentrée sur soi.

Bien entendu, ces propositions fonctionnent différemment en fonction de chaque personne. Il est parfois nécessaire de commencer une psychothérapie si le problème est plus profond. La prise d’anxiolytiques peut également être prescrite de manière ponctuelle.


© Fiftyandme 2021