Pourquoi est-ce important de prendre de bonnes résolutions (même si on ne les tient pas !)

15 jours ! C’est la moyenne que dure nos bonnes résolutions. C’est peu sur une année, non ? Mais c’est déjà pas si mal. Surtout que le simple fait d’y réfléchir est déjà bénéfique. On vous explique pourquoi.

Reading Time: < 1 minute

Un travail d’introspection

S’inscrire à la gym, faire un dry february, s’accorder plus de temps pour soi… Autant d’idées de bonnes résolutions qui nous inscrit dans un rituel social encourageant. Mais choisir ses bonnes résolutions, c’est aussi s’obliger à poser un regard lucide sur soi afin de repérer ce qui n’est pas satisfaisant (dans sa manière d’être et/ou de vivre). Et donc de faire le point sur nos mauvaises habitudes.

Pas à pas…

Pas besoin de faire 15.000 pas par jour pour avoir le droit d’être fier de soi. Se dire : « faut que je me bouge », c’est déjà avancer. Et même si ce n’est pas tous les jours. Chaque jour est bon à prendre. Au lieu de vous fixer des objectifs démesurés, cette année, contentez-vous de profiter du chemin parcouru, du moment présent, du petit nuage sur lequel vous flottez à chaque fois que vous réalisez votre objectif. C’est cette bouffée d’enthousiasme qui vous donnera un nouveau souffle pour gonfler l’image de soi. Bref, si on ne tient pas sur la durée, inutile de se laisser envahir par la culpabilité. La réussite n’est que partie remise…

Vers un désir de changement

En fait, les bonnes résolutions, qu’on s’y tiennent ou pas, en disent long sur notre état d’esprit. Elles témoignent du fait que nous aspirons à faire mieux. A changer, aussi. Si on rencontre des difficultés à tenir sur le long terme, cela démontre simplement que l’ensemble de notre personnalité n’est pas encore totalement prête à vivre le changement. Souvenez-vous que peu importe le nombre d’essais, chaque tentative nous met sur la route de l’amélioration de soi.

Vous aimerez aussi ? L’astuce la plus surprenante pour booster sa créativité


© Fiftyandme 2022