micro_ondes

5 aliments à ne pas réchauffer au micro-ondes

Précieux allié en cuisine, le micro-ondes n’est pourtant pas la panacée universelle. Certains aliments ne supportent pas (ou très peu) ce mode de cuisson rapide. En voici une sélection.

Reading Time: 2 minutes

Si le chien est le meilleur ami de l’homme, le micro-ondes est devenu, au fil des ans, celui de la femme active. Pour sa rapidité, sa facilité d’utilisation. Un allié précieux, certes, mais un mode de cuisson particulier qui n’autorise pas tout. Certains aliments ne sont pas réellement conseillés pour un passage au micro-ondes. Voyons ce qu’il en est.

Les caractéristiques de la cuisson au micro-ondes

Avant de glisser un plat au micro-ondes, évitez tout ce qui est métallique. Tout comme certains plats en plastique non prévus pour ce mode de cuisson. Le risque consiste en un transfert de particules dans la nourriture. Par ailleurs, ne réchauffez jamais rien dans un récipient hermétiquement fermé. Au risque de voir exploser le contenant dans le four sous l’effet de la pression.

5 aliments à éviter au micro-ondes

La viande rouge

Drôle d’idée de passer un juteux filet pur au micro-ondes. Et pourtant, qui n’a jamais cédé à la tentation de dégeler un morceau de viande au micro-ondes ? Avec un résultat pour le moins désastreux : une viande dure, sèche puisque dépourvue de son eau. Et mal cuite, du fait de la répartition aléatoire de la chaleur. La viande au micro-ondes ? On oublie donc.

L’eau

Cela peut sembler anodin, mais le simple fait de réchauffer une tasse d’eau pour préparer un thé ou une soupe en sachet, peut vous exposer à des risques de brûlures. Ce que l’on nomme le suréchauffement, qui provoque parfois une éruption de bulles d’eau brûlantes. En cause, les parois lisses du contenant qui ne permet pas d’absorber les bulles. Pour éviter tout risque de se brûler, les fabricants de micro-ondes recommandent d’attendre entre 20 et 30 secondes avant de sortir les plats du micro-ondes. Il va de soi que l’on évitera aussi de réchauffer le biberon de bébé.

Les œufs

Pour cuire un œuf, rien ne vaut les bonnes vieilles méthodes. L’hygiène n’est pas en cause, non, mais préparez-vous, sinon, à un solide nettoyage du four. Par la présence des protéines présentes dans l’oeuf, celui-ci va gonfler sous l’effet de la pression et…exploser dans le four. Non sans provoquer un bruit assourdissant.

Le riz

Se garder une portion de riz cuit pour la réchauffer le soir après le boulot ou une sortie. L’erreur fréquente et fréquemment suivie des symptômes d’une intoxication alimentaire. Si le riz a été conservé à température ambiante, le risque est grand d’une diffusion importante des toxines de la bactérie Bacillus Cereus, fréquente dans le riz. Si le riz a été bien conservé au frigo, il peut être éventuellement réchauffé au micro-ondes. Moyennant deux cuissons et ce geste à pratiquer pour tout ce que vous réchauffez d’ailleurs : bien mélanger pour assurer une cuisson bien répartie.

Le poulet

Résistez à la tentation de cuire un du poulet au micro-ondes. Les bactéries souvent présentes dans la viande du poulet ne seront pas éliminées par une cuisson au micro-ondes. Avec le risque élevés de troubles provoqués par les salmonelles présentes dans les intestins du poulet : diarrhée, vomissements, fièvre. Au micro-ondes comme au four, le poulet se doit d’être toujours bien cuit.


© Fiftyandme 2022