crêpes légères

Comment préparer des crêpes légères ?

En cette journée de Chandeleur, pluvieuse et grise, pourquoi ne pas profiter d’un goûter partagé avec la famille ? Un mardi de Chandeleur, donc synonyme de crêpes. Et inutiles à bannir si vous suivez un régime. 

Reading Time: 2 minutes

Pour qui souhaite garder la ligne ou respecter un régime, le plaisir de consommer les crêpes peut se voir comme un écart gourmand à proscrire. Et pourtant, rien n’est plus faux. A condition de vous focaliser sur les crêpes faites maison et consommées avec modération. Pour fêter sainement l’arrivée prochaine du printemps, incarnée par cette fête de la Chandeleur.

Comment préparer une crêpe légère ?

Brisons d’emblée le cliché de la crêpe calorique. Une crêpe « classique » contient entre 60 et 100 calories. Et si vous souhaitez réduire davantage ce total, certains ingrédients peuvent être allégés ou remplacés par d’autres lors de la préparation. La portion de lait peut être coupée à l’eau, ce qui ne modifiera pas le goût de la crêpe. Si vous digérez mal le lait de vache, il vous est possible de le remplacer par du lait végétal (de soja ou d’amandes), tout aussi adapté. Quant à la farine blanche, habituellement utilisée, elle peut être remplacée par de la farine complète, plus riche en fibres. D’aucuns préfèrent aussi utiliser de la farine de sarrasin. Son principal bienfait ? Un indice glycémique bien plus bas que celui de la farine blanche (50 contre 85), qui la rend adaptée au régime des diabétiques. Une farine également dépourvue de gluten.

Et pour la cuisson, préférez une poêle antiadhésive qui limitera encore l’apport de graisse. Dernière petite astuce, le choix d’une poêle d’un diamètre réduit. Les crêpes seront plus petites.

Tout est affaire de garniture

Ce n’est pas la crêpe qui doit être surveillée mais plutôt ce que vous mettrez dessus. Et pas seulement par les femmes soucieuses de leur ligne. Trop de sucre ajoute encore au risque avéré de diabète. Alors, dites adieu à l’épaisse couche de chocolat à tartiner industriel qui fait tant plaisir aux enfants. Tout comme le sucre fin et la crème chantilly. Si vous êtes vraiment accro au chocolat, mieux vaut faire fondre quelques carrés de chocolat noir pour recouvrir vos crêpes.

Pour remplacer le sucre, rien de tel qu’un peu de confiture maison, celle confectionnée à la fin de l’été avec les fruits du jardin. Qui contient normalement beaucoup de fruits et peu de sucre. Un soupçon de miel naturel peut ajouter cette petite touche sucrée sur vos crêpes et synonyme de plaisir.

Pour les amateurs de chocolat

La chocolaterie Galler sort trois pâtes à tartiner parfaites pour l’occasion! Noir, Noisettes, ou Noisettes Crunchy, elles sont sans huile de palme et vendues dans un pot en verre réutilisable. Avec moins de sucre et plus de fibres que leurs recettes précédentes, on craque totalement pour leurs saveurs. En plus, 100% de leurs fèves de cacao sont fairtrade.

Et pour qui aime les crêpes salées ?

Ces crêpes amoureusement préparées pour la Chandeleur, certains les préfèrent salées. Et là aussi, les recettes sont infinies. On peut y ajouter selon les goûts une fine tranche de jambon maigre ou de dinde, des crudités, un œuf sur le plat ou une fine couche de fromage blanc (écrémé) aux fines herbes. Coup de cœur également pour ces crêpes recouvertes de tartinade. Féta, avocats, tomates, … Tout est possible selon votre inspiration et le contenu du frigo. De quoi transformer vos crêpes en véritable repas.

 

Photo à la une : Tribe Agency


© Fiftyandme 2021