faire un poke bowl

Comment faire un poke bowl parfait ?

C’est LA nouvelle tendance alimentaire : le poke bowl ! Il faut dire que ce plat hawaïen, healthy et coloré, a tout pour séduire les foodistas. En japonais, Poké signifie  » couper en morceaux « tandis que « Bowl » c’est tout simplement pour le bol (en anglais) qui contient généralement de nombreux légumes, du poisson et du riz. Envie de créer votre Poke Bowl à la maison ? C’est facile !

Reading Time: 2 minutes

Le Poke Bowl : une spécialité japonaise ou hawaïenne ?

La réponse a une Histoire… Au début du XXe siècle, les Japonais émigrèrent à Hawaï pour travailler dans les plantations de sucre et d’ananas. Dans les années 1920, ils étaient si nombreux que plus de 40% de la population à Hawaii était d’origine japonaise. Voilà pourquoi la cuisine japonaise a fortement influencé la cuisine hawaïenne.

À l’origine, on le faisait avec du thon (ahi, une espèce locale de thon), des algues hachées et du kukui (noix de kemiri) rôti, finement moulu. Le poke bowl de l’époque n’a plus rien à voir avec le poke bowl actuel. Il connait désormais un succès mondial (notamment grâce à Instagram) de sorte que chaque bol est fourni avec des ingrédients différents et exotiques. La base est toujours du poisson cru (mariné ou non), des légumes et du riz. À Hawaii, c’est de la street food, partout ailleurs il se déguste sur les grandes tables.

Comment faire un poke bowl ?

  • Coupez des légumes comme l’avocat, le radis, le fenouil,… en tranches très fines et ajoutez des épinards crus et/ou de la laitue iceberg, des edamame, etc. Faites-le selon vos goûts et votre inspiration.
  • L’ingrédient principal du poke bowl est le poisson cru. Assurez-vous d’utiliser des espèces qui sont utilisées dans les sushis : saumon frais, thon, flétan ou espadon par exemple. Pour aller plus loin, vous pouvez faire mariner le poisson dans du soja, du citron, ou toute autre marinade de votre choix. Vous n’aimez pas le poisson cru ? Essayez avec un peu de chair de crabe ou des gambas.
  • Enfin, ajoutez une poignée de riz tiède, de quinoa ou de nouilles soba (pâtes au sarrasin).
  • Pour un beau résultat, il est important de séparer les différents ingrédients, en groupe, dans le bol.
  • Terminez avec des graines de sésame rôties, une pincée de jeunes choux de Bruxelles ou quelques graines germées et ajoutez un peu de sauce soja ou, pourquoi pas, une vinaigrette citronnée. Vous pouvez également acheter de la vinaigrette à la citronnelle prête à l’emploi. Frais et délicieux. Et, en prime, super sain !

Vous aimerez aussi ? Healthy Food : 3 recettes saines et savoureux