Comment créer mon potager bio ?

Cultiver un potager bio chez soi, c’est tout bénéfice. Non seulement on réduit son empreinte écologique en évitant transport, stockage et emballage, mais en plus on sait ce qu’on a dans son assiette 

Reading Time: 2 minutes

Mon potager tout bio

Un potager bio implique bien sûr une culture sans pesticides ni insecticides. Ce qui ne laissera pas non plus indifférents oiseaux, papillons, abeilles ou coccinelles. Pour ceux qui sont prêts à se lancer dans l’aventure, le choix des plantes (sans oublier les surprenantes variétés anciennes) et de leur association, l’usage d’engrais naturel, la rotation des cultures, le traitement alternatif pour lutter contre les parasites sont des sciences à connaître sur le bout des doigts pour obtenir un résultat. À vous les courges, tomates, poireaux, chicons et autres panais à cultiver selon la saison, mais vous pouvez aussi commencer plus simplement par un jardin d’herbes aromatiques qui vous apportera pas mal de satisfactions. Préférez les semences bio et adaptées à nos climats. L’idéal, car celles-ci sont plus résistantes et moins sujettes aux maladies. Bon à savoir : 200 m² permettent de nourrir une famille de 4 personnes pendant une année. Sur la terrasse, placez des petites serres fort pratiques pour vous offrir un coin de paradis, des jardinières ou pensez vertical, sans oublier l’arrosage, crucial. Malin, le composteur de cuisine sans odeur vous apportera rapidement engrais et compost riche en éléments nutritifs.

Potagers alternatifs

Vous n’avez pas de terrasse ?

Essayez le window farming ou système hydroponique vertical qui fonctionne à partir de bouteilles recyclées et permet de cultiver son potager d’appartement. Vous n’avez pas la main verte et avez peur de faire tout de travers ? Des cours existent . Au Centre Régional d’Initiation à l’Écologie ou encore aux Jardins de Pomone, on vous instruit tout sur votre potager.

Vous n’avez pas la place pour un potager ?

Les collectifs tels que Peas & Love sont gérés par les jardiniers eux-mêmes. Trouvez un potager partagé dans votre quartier… Et vous n’avez plus qu’à récolter et profiter !

Vous n’avez pas le courage de vous y mettre ?

Servez-vous chez ceux qui proposent des cueillettes de fruits et légumes (Marie’s Garden à Overijse). Reste bien sûr, les fameux paniers bio livrés ou non à domicile.


© Fiftyandme 2021