byblos

Le Byblos de St Tropez, le hot spot de cet été

Pourquoi revient-on au Byblos de St-Tropez ? Parce que ce Palace est hors du temps. Il est une denrée rare qui balise notre culture et forge notre sensibilité. Nul besoin d’être artiste pour comprendre la permanence de ce classique de l’hostellerie de luxe. Depuis plus de 50 ans, cet endroit transcende sa légende comme un miracle qui a su se renouveler. Les idoles changent, le Byblos reste immuable… tel un sanctuaire mythique incarnant plus que jamais l’âme de la station varoise.

Publié le

Reading Time: 3 minutes

Au-delà des apparences

Le Byblos n’est pas qu’un palace tropézien, c’est un état de vivre estival, entouré de féerie et de quelques charmantes façades aux couleurs du sable et du soleil. Cinq étoiles ne peuvent résumer ce bijou hôtelier qui vaut bien plus qu’une constellation d’astres.

byblos

Copyright : Alexandre Chaplier

La magie du Byblos réside dans une multitude de concepts. Lorsqu’on découvre pour la première fois ce paradis hôtelier et que l’on se promène dans ses allées, ses couloirs, aux abords de la piscine, pour descendre au restaurant Cucina Byblos by Alain Ducasse, on a du mal à imaginer ses limites, les frontières de son espace. Son architecture s’intègrent parfaitement à l’environnement du centre de Saint-Tropez. Car à quelques pas de la Place des Lices, sur les hauteurs, se dresse un « village dans le village » telle une poupée russe cachée dans une plus grande poupée…

byblos

D’année en année, la décoration s’allège. Le luxe se fait plus discret mais l’esprit des années 70 plane toujours. Les portraits noir et blanc des stars de l’époque y sont pour beaucoup. Mick Jagger y tient une place à part.

Aujourd’hui, les vedettes de cinéma laissent la place aux hommes et femmes d’affaires qui apprécient lors de leur séjour en famille tant le Spa Sisley que le nouveau restaurant La Cucina Byblos. Ce dernier propose dans une ambiance « trattoria sympa », contemporaine et colorée, une carte aux couleurs de l’Italie : salumeria, antipasti, vitello tonnato, pasta, alla griglia, pesce, carne,… En dessert, le tiramisu, les fraises printanières avec ou sans crème, la pizza au chocolat et un sgroppino (dessert digestif vénitien à base de prosecco, citron et vodka) de Stéphane Marin, le pâtissier du Byblos, sont plus que séducteurs.

BYBLOS

Copyright : Alexandre Chaplier

Les pieds dans l’eau

En totale harmonie avec la nature, le palace tropézien posera, à partir du 9 avril, ses transats sur la plage de Ramatuelle, au cas où ses clients seraient lassés par la piscine. La Plage du Byblos est un lieu d’exception. Sa beauté découle d’un fort engagement pour le respect de son environnement et par la décoration à l’esprit marin contemporain. Les ombrières rappellent les voiles d’un navire. Les coussins aux tonalités orangées et jaune sable dynamisent l’ensemble. Les meubles en bois naturel et corde sont réalisés sur mesure.

byblos

Copyright : Alexandre Chaplier

Mais les vraies stars sont ici dans l’assiette imaginée par le chef du Byblos, Rocco Seminara, et le chef pâtissier, Stéphane Marin. La carte se compose de créations légères aux accents méditerranéens, centrées sur la qualité des produits, de la rafraîchissante salade de poulpe, avocat et agrumes à la spécialité locale, la Tropézienne.

Le soir venu, la plage du Byblos se pare d’une ambiance lounge grâce aux cocktails du chef Barman Mathieu Tourtet, accompagnés de finger food et d’un DJ qui anime la soirée sur une note exquise.

byblos

Mais toutes les bonnes choses ont une fin… et ce restaurant éphémère doublé d’un club de plage est voué à disparaître à la fin de chaque été, permettant à la nature de reprendre ses droits jusqu’à l’année suivante.

Encore et toujours, et même plus que jamais, le Byblos est une adresse au charme irremplaçable qui doit tant son succès à sa beauté qu’à la gentillesse et la spontanéité du personnel. À chaque instant, tout ce petit monde bienveillant s’efforce de faire du Byblos un monde à part.

www.byblos.com