Manger équilibré, mieux vieillir

Reading Time: 5 minutes

N’est-ce pas difficile de suivre vos conseils au quotidien ?

Non, sauf qu’au début, le temps d’acquérir les bons réflexes, c’est un peu plus compliqué. C’est comme tout apprentissage…

Doit-on se priver des sucreries et chips, ces petits moments plaisir ?

manger équilibré

Des petits moments de plaisir qui, mis l’un derrière l’autre, risquent de créer de longs moments d’ennui… Ce sont en fait des addictions qui sont induites très souvent par une frustration. Il est plus simple d’être rassuré d’office parce qu’on dispose d’un mental fort, qu’on apprend à faire glisser le stress sur le côté et à gérer les problèmes calmement ; ensuite, on se prépare un magnifique jus vert, des délicieux chips de légumes, des mayos divines à base de légumes. Ou on prend ses baskets et on va courir en forêt. Maintenant, on peut aussi se garder des moments d’écarts comme avant, un jour par semaine, on fait ce que l’on veut, mais très vite, les bonnes addictions auront remplacé les mauvaises et la tentation même aura disparu.

Y a-t-il des aliments dont les quinquas peuvent abuser ?

Comme cette cuisine est anti-âge, ils vont très vite ressentir l’impact de cette nouvelle énergie. Les compléments alimentaires naturels, adaptés au cas par cas, complèteront les besoins particuliers. Il faut aussi arrêter de croire que parce que l’on a 50 ans ou plus, on perd ses compétences. Si on se sent plus fatigué ou moins performant, c’est parce que l’on a une hygiène de vie qui nous oxyde, nous acidifie et nous fait vieillir. Croire que cela dépend de l’âge relève d’une simple croyance. Il suffit de constater que l’on peut vivre les affres de cellules vieillies et ratatinées aussi bien à 30 ans qu’à 80 ans. Raison de plus pour décider de changer sans attendre. Les résultats seront quasi immédiats. La beauté et la jeunesse sont des états qui s’entretiennent et qui se développent. Il est tellement plus intéressant d’être superbe et en pleine forme, au faîte de tous ses possibles, en toute sérénité et compassion pour soi et les autres à 60 ans qu’être simplement jeune parce que l’on a 30 ans.

Déjà parus : La Cuisine de l’Energie, Ed. Les Arènes Paris, Ma Cuisine Energie et Bombe Energétique, Ed. M. Fallon Bruxelles, Sauces et Coulis, Ed. M. Fallon, 100 recettes inédites pour devenir une bombe ou le rester si on l’est déjà.

www.martinefallon.com

Vous avez aimé cet article? Alors vous aimerez également  » Rencontre avec Martine Fallon et sa « Cuisine de l’énergie »« 


© Fiftyandme 2022