bienfaits du cornichon

Quels sont les bienfaits du cornichon?

Petit et ventru, qui imaginerait en le voyant tous les bienfaits du cornichon ? Et pourtant, ce fruit se doit d’être au menu de vos repas. Pour ses vertus diurétiques et hypocaloriques. Oui mais pas uniquement. Explications.

Reading Time: 2 minutes

Délicieusement croquant et acide, le cornichon (du latin cucumis sativus) fait partie de ces indispensables pour une salade de riz ou comme accompagnement d’un sandwich garni. L’été, saison idéale pour sa récolte, nous offre l’occasion de (re)faire connaissance.

Apparu dans nos contrées au XVIe siècle, le cornichon est un fruit de la famille des cucurbitacées (cf melon ou concombre), originaire d’Inde et des pentes de l’Himalaya. Mais plus important à retenir, le cornichon se révèle précieux pour garder la santé comme la ligne.

Un excellent anti-âge

Que l’on soit quinquagénaire ou pas, le cornichon prodigue ses effets à chaque âge. Et se révèle comme un véritable allié de la femme. Ne dit-on pas qu’il constituait l’un des délices préférés de Cléopâtre ? Qui l’utilisait comme cosmétique pour avoir la peau douce. De fait, le fruit se révèle riche en antioxydants. Ces substances chimiques qui luttent contre les radicaux libres. Et dont l’un des effets bénéfiques permet de ralentir le vieillissement cutané.

Les autres bienfaits du cornichon

Régulièrement consommé, le cornichon se montre généreux quant à ses actions sur votre corps et votre santé. Jugez-en :

  • Le cornichon se révèle riche en fer, manganèse, sélénium, potassium, calcium, phosphore ou sodium. Sans oublier de la vitamine B9 et de la pro-vitamine A.
  • Composé à environ 97% d’eau, le fruit est excellent pour assurer une bonne hydratation
  • Un excellent aliment hypocalorique, avec à peine 10 calories pour 100 grammes. Idéal pour calmer une petite faim. Et éviter la prise de poids.
  • Vertus laxatives.
  • Index glycémique bas (15), donc peu d’influence sur votre taux d’insuline.
  • Excellent condiment à consommer en début de repas pour stimuler la digestion. Un effet de son acidité.
  • Marinés dans de l’eau et du sel (au lieu du vinaigre), les cornichons sont de précieux probiotiques. Parfaits pour favoriser le développement de bactéries saines dans l’intestin.

Comment le consommer ?

Facile à cultiver au jardin, le cornichon adore les endroits ensoleillés mais abrités du vent. Pour le récolter, cueillez-le dès qu’il atteint les 5 centimètres. Par des cueillettes régulières, vous stimulerez la production d’autres fruits sur le plant. Le cornichon, à l’inverse du concombre, ne se consomme pas fraîchement cueilli. Il vous faut le laisser macérer dans du vinaigre, avec des herbes aromatiques.

Le cornichon, qui doit être ferme et délicieusement croquant, est généralement consommé comme condiment, dans des salades ou comme accompagnement. Voire tout simplement par plaisir. Mais avec modération, pour sa teneur en sel (2g/100gr), conséquence de sa préparation. Une mise en garde qu’il convient de prendre en compte pour les personnes qui suivent un régime hyposodé. Ou sensibles aux problèmes d’hypertension artérielle, cardiaques rénaux. Un avis médical peut être recommandé.