aquabiking

L’aquabike : 5 bonnes raisons de se jeter à l’eau !

Si on nous avait dit, il y a quelques années, qu’un jour on ferait du vélo… dans une piscine. Fifty&Me Magazine a testé l’aquabike, ce sport qui émerge avec succès auprès des quinquas tant les résultats valent le coup (de pédales).  À vos maillots !

Reading Time: 2 minutes

Flambeur de calories, lisseur de capitons, régulateur de tension, bouclier contre l’arthrose, … La liste des vertus de l’aquabike est longue ! Accessible à tous, il n’a rien à voir avec ces engins de torture qu’on croise habituellement dans les salles de gym… Ici, il vous suffit simplement de pédaler dans l’eau pour profiter de ses nombreux atouts santé. Serait-ce le nouveau sport miracle inventé pour ne plus redouter l’épreuve du maillot ? Bien plus encore !

5 bonnes raisons de vous mettre à l’aquabike

  1. Grâce à l’action massante et drainante de l’eau, l’aquabike affine la silhouette et raffermit la peau. Les muscles sont renforcés en douceur.
  2. Après quelques séries d’accélérations, il sollicite le cœur (c’est un bon exercice cardio !)
  3. Contrairement au vélo classique, il offre l’avantage de minimiser les bobos et ne présente aucun risque d’impacts. Les hanches et les genoux sont préservés.
  4. Avec une grande amplitude de mouvements, cette activité est excellente pour les articulations (qui gagnent en souplesse au fil du temps)
  5. Certains médecins recommandent l’aquabike pour améliorer la circulation sanguine et la pression artérielle. D’autres soutiennent même que sa pratique aide à lutter contre l’arthrose.

Notre conseil aux débutantes ? Pensez à bien doser l’effort, car l’eau offre une résistance et l’exercice est relativement intense sans en avoir l’air étant donné que notre température corporelle est rafraîchie ! Comme repère, il faut pouvoir maintenir une conversation sans s’essouffler (mais sans pour autant être capable de chanter à tue-tête !). Une séance dure idéalement 30 minutes. On en sort plus détendue que vidée, avec une délicieuse sensation de jambes légères. Pourtant, on vient de brûler entre 300 et 500 calories (contre 325 kcal pour un jogging, 120 kcal pour de l’aquagym et 240 kcal après un cours de zumba).

Pour celles qui rêvent d’un « corps de sirène », d’un nouveau souffle, d’un mieux-être généralisé, la reine aux roues palmées est une formule magique. Ses bénéfices s’observent dés 6 séances. L’aquabike se pratique généralement en groupe, sur fond de musique rythmée, en suivant les conseils d’un coach. Mais de plus en plus de centres proposent d’en faire en solo dans une cabine, à notre propre rythme, dans une eau chauffée entre 25 et 28 degrés. On parle alors de waterbike. En prime, on peut le pratiquer en toute saison !

Bref, c’est le moment de s’y mettre… Alors, qu’attendez-vous pour vous jeter à l’eau ?