bienfaits du tilleul

Tous les bienfaits du tilleul

Si fréquent dans nos campagnes qu’il passe inaperçu. Les bienfaits du tilleul sont pourtant nombreux. Un arbre apaisant et protecteur, à (re)découvrir.

Reading Time: 2 minutes

D’accord, pour une quinquagénaire épicurienne, une infusion de tilleul n’aura pas la même saveur qu’une coupe de champagne. Mais question bénéfice pour la santé, la palme revient au tilleul. De la feuille aux fleurs, tout est bon chez lui.

Le tilleul, carte de visite

Du latin tilia, le tilleul peut être planté un peu partout dans nos espaces verts. Commun et facile, il se caractérise par sa haute stature qui peut atteindre 30 à 40 mètres et l’odeur délicieuse de sa floraison (de la mi-juin à la mi-juillet) semblable à celle du miel et attractive pour les insectes. Pour la phytothérapie trois espèces de tilleuls sont plus spécialement utilisées : les tilleuls à petites et à grandes feuilles ainsi que la variété dite tilleul de Hollande.

Un allié de poids pour une belle peau

Utilisé en forme externe sous forme de décoction le tilleul réduit et élimine les impuretés sur la peau grâce à ses flavonoïdes. Ces pigments atténuent aussi les fameuses taches d’hyperpigmentation. Pour les peaux plus sèches, l’application de tilleul permet de retenir l’eau pour assurer la bonne hydratation de la peau. Protégée également par la présence des polyphénols antioxydants qui agissent contre le vieillissement cutané. Un effet protecteur que l’on retrouve également dans les shampoings capillaires au tilleul.

Autres bienfaits du tilleul

Pour qui connaît des soucis de sommeil ou liées à l’anxiété, deux maux souvent associés, le tilleul se révèle plus que bénéfique. Une tisane de tilleul se révèlera parfaite pour remédier au surmenage intellectuel. Le vôtre ou celui de vos enfants en période d’examen.

Quant à l’aubier, utilisé en décoction, il n’est pas en reste avec une action dépurative au niveau des intestins, du foie et des reins. L’aubier améliore également la digestion par son action bénéfique sur la production de bile. Sa consommation permet également de réduire et soulager les nausées, les ballonnements et les flatulences. L’aubier est souvent conseillé comme cure détox à suivre à chaque changement de saison.

Comment consommer le tilleul ?

Avec le tilleul, deux parties sont essentiellement utilisées pour un usage en phythothérapie : les feuilles et l’aubier. Aisément disponibles en pharmacie, dans les herboristeries, les rayons bio des magasins. Voire en pleine nature où vous pouvez récolter les feuilles directement sur l’arbre puis les faire sécher, voire les consommer fraîches. Dans une salade, par exemple. Le tilleul peut se consommer en décoction, sous la forme d’infusion, en gélules ou en macérat. Il peut aussi être ajouté à l’eau du bain sous la forme d’une décoction, pour profiter d’un effet apaisant, parfait avant le coucher.

Quelles contre-indications ?

Le tilleul n’offre pas de danger ou d’interactions particulières avec les médicaments. Mais pour les personnes sensibles aux problèmes rénaux, il est préférable de demander un avis au médecin avant de miser sur le tilleul comme allié santé. Et plus particulièrement pour celles et ceux qui développent facilement des lithiases (rénales ou biliaires). Même avis réclamé au dermatologue car le tilleul peut provoquer des irruptions cutanées chez certains.


© Fiftyandme 2022