stress coeur

Le stress, ennemi de votre coeur

Peut-être pensez-vous que l’expérience et la maturité permettent de mieux résister au stress ? Ce n’est pas le cas. Le stress est bien présent chez les plus de 45 ans: 1 personne sur 4 en souffre.

Reading Time: 1 minute

Outre les conséquences bien connues de l’exposition chronique au stress, telles que fatigue, problèmes de mémoire et de concentration, anxiété, troubles du sommeil et déprime, le stress constitue un facteur de risque cardiovasculaire substantiel dans cette tranche d’âge. C’est ce que révèle l’étude la plus étendue jamais réalisée sur le sujet et tout juste publiée dans la revue de l’Association Américaine pour le Coeur.

Les chercheurs ont suivi pendant 4 ans 221.677 personnes, hommes et femmes, de plus de 45 ans et n’ayant jamais présenté de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. Le niveau de stress de chaque participant fut évalué à l’aide d’un questionnaire validé. Au cours des 4 années de suivi, 4.573 crises cardiaques et 2.421 attaques cérébrales furent enregistrées. Les résultats des calculs sont sans appel: il existe une forte association entre le stress et l’apparition de problèmes cardiovasculaires. Plus le niveau de stress est élevé, plus le risque augmente, tant chez les hommes que chez les femmes. Les hommes semblent plus sensibles au niveau cardiaque, avec une augmentation de 30% du risque d’infarctus. Chez les femmes c’est principalement le risque de thrombose cérébrale qui croît de 44%. (Source : Jackson C et al, Circulation, September 2018)

Conclusion pratique: ne laissons pas le stress s’installer !

Vous aimerez aussi ? La cohérence cardiaque, une technique de respiration pour se libérer du stress