stimuler son cerveau

5 façons de stimuler son cerveau

A partir d’un certain âge, nos capacités cognitives peuvent nous inquiéter. Fifty&Me Magazine a réuni 5 bonnes habitudes à prendre pour stimuler son cerveau.

Le temps file à la vitesse de l’éclair… Arrive finalement le jour où l’on commence à se poser des questions sur l’avenir, notamment en voyant nos parents vieillir et perdre parfois la mémoire ou la notion du temps. Nous vient alors l’envie de tout faire pour que cela ne nous arrive pas à notre tour.

Voici 5 astuces pour stimuler son cerveau :

Solliciter ses jambes

Des études ont démontré que la marche rapide pratiquée trois fois par semaine pendant 45 minutes a des effets bénéfiques sur le cerveau. De même pour le jogging et le vélo effectués à intensité moyenne à la même fréquence. Le volume de l’hippocampe grossit, de la dopamine (qui joue sur le moral) est libérée, le cerveau est alimenté en oxygène et en glucose. L’activité cérébrale est à pleine puissance étant donné la coordination des mouvements nécessaire (et davantage si l’on écoute de la musique en même temps!).

Manifester de l’empathie

Ici, ce sont les neurones miroirs qui sont sollicités, à savoir ceux de l’apprentissage par imitation et du partage avec l’autre. Lorsque nous ressentons de l’empathie, que nous sommes à l’écoute des autres, nous stimulons ces neurones.

Faire jouer ses neurones

Pour ce faire, les exercices de mémoire, les mots croisés et les sudokus sont une très bonne idée. Se lancer dans un nouveau domaine permet également la stimulation cérébrale : apprendre une nouvelle langue, s’engager avec une association, trouver un nouveau hobby… Apprendre à jouer d’un instrument de musique est le plus efficace, car il nécessite une coordination d’esprit et de mouvements. L’effort de concentration fournit par toutes les activités que l’on pourrait commencer permet aux neurones de se relier solidement aux réseaux neuronaux et ainsi établir de nouvelles connexions.

Eveiller ses sens

Plusieurs parties du cerveau sont stimulées en éveillant nos sens. Avec un peu d’entraînement, les résultats sont surprenants :  Pour l’ouïe par exemple, on peut essayer d’écouter deux conversations en même temps, pour le goût et l’odorat, on peut fermer les yeux et se concentrer sur ce que l’on mange par exemple. Laissez place à la créativité !

Entretenir un réseau social

Le contact humain permet de dynamiser les réseaux neuronaux. Plus on a d’interactions, mieux notre cerveau se portera. Il a par ailleurs été démontré que les personnes en couple vivent plus longtemps…

3 choses à éviter

1) Le stress est très mauvais pour le cerveau. Il attaque le système immunitaire et nuit à la substance grise.

2) L’abus de télévision augmente le risque de contracter une maladie neurodégénérative.

3) L’ennui provoque un sentiment déprimant et stressant. Ceci associé à un manque d’activité physique et mentale influence la chute des performances intellectuelles.

Prêts à s’exercer pour un cerveau en pleine santé ?