barbecue sain

Conseils pour un barbecue sain et équilibré

Mergez, saucisses, T-bones, chips, sauces diverses… Tous les ingrédients appréciés des adeptes du barbecue. Mais mauvais pour la santé. Quelles sont les alternatives pour un barbecue sain? 

Reading Time: 2 minutes

Avec la météo estivale, la préparation d’un barbecue en famille ou entre amis s’impose comme une évidence. Pour sa convivialité et le plaisir de manger dehors. D’accord, mais cela n’exclut pas de penser à sa ligne et à santé en misant sur un barbecue sain. Explications.

Des aliments bien choisis pour un barbecue sain

Pour limiter la formation de graisses, il est préférable de choisir des viandes maigres, comme de la dinde ou du poulet. Autre choix intelligent, des fruits de mer ou du poisson à griller. Des viandes marinées (huile, épices, vinaigre…) permettent d’éliminer plus de 65% des substances cancérigènes présentes dans la viande lors de la cuisson. De la viande ou du poisson grillés à accompagner de légumes de saison. Rafraîchissants, parfait pour désaltérer vos invités et équilibrer votre repas. Des légumes qui peuvent aussi remplacer la viande sur le grill, comme des poivrons, des champignons, des morceaux de tomate servis en brochette. A ne pas oublier, l’usage des épices à saupoudrer sur les aliments à cuire. Un véritable rempart contre les produits nocifs dégagés par la cuisson. Et pour accompagner le tout, des sauces faites maison, pour limiter le sel et le sucre des sauces industrielles.

Miser sur le barbecue vertical

Pour le choix de votre barbecue, le modèle vertical s’avère judicieux. Les grilles de cuisson sont placées verticalement. Ce qui évite aux gouttes de graisse de couler sur les braises et de provoquer des flammes. Une réaction à l’origine d’aminés hétérocycliques, cancérigènes. Les poignées permettent aussi de retourner facilement les grilles, sans risque de se brûler. Autre avantage, les aliments cuits ne sont plus entourés des fumées de cuisson. Composées de benzopyrène et de monoxyde de carbone. Pour le modèle au charbon de bois, il est nécessaire d’utiliser du charbon de bois épuré. Plus sain.

Une bonne présentation de la viande

Des barbecues qui présentent aussi des soucis liés aux intoxications alimentaires qui peuvent s’avérer gravissimes. Notamment en ce qui concerne la viande. Elle sera sortie du frigo juste avant la cuisson. Quant aux morceaux de poulets, ils se doivent d’être très cuits, pour éliminer le risque de bactéries présentes dans les volailles. L’utilisation d’un thermomètre de cuisson s’avère donc idéale. Pour les viandes congelées, la phase de décongélation ne peut en aucun cas se dérouler à l’air libre. Au risque de provoquer une prolifération de bactéries. Elle se fait au frigo et terminée au micro-ondes.

Des gestes de sécurité à ne pas négliger

Pour que le barbecue ne finisse pas au centre pour grands brûlés, il est à rappeler que l’on n’allume jamais un barbecue avec des produits inflammables. Comme du white spirit ou de l’alcool à brûler. Ces produits vont s’évaporer et former une bulle au-dessus du barbecue avant de vous exploser au visage. Avec des brûlures du 3e degré. Des blocs d’allume-feu seront parfaits mais devront être complètement consumés avant d’entamer la cuisson. Enfin, face aux risques potentiels de brûlures, il reste conseillé de conserver à proximité du barbecue une couverture anti-feu et d’utiliser des gants de cuisson renforcés, avec une protection pour les poignets.


© Fiftyandme 2022