musculation à 50 ans

Tous les bienfaits de la musculation à 50 ans

Avec une vie de femme à partager entre la famille et le travail, le sport est souvent mis de côté. Avec tous les soucis d’articulations, de mal de dos, de douleurs musculaires qui apparaissent. Sortez de votre zone de confort et misez sur la muscu. A 50 ans, vous êtes encore bien trop jeune pour rester sédentaire.

Reading Time: 2 minutes

La musculation ? Pour les femmes aussi

Les années passent et les muscles trépassent. Après la cinquantaine, la masse musculaire a tendance à fondre peu à peu, de 1 à 2 % par an dès la quarantaine. Ce que l’on nomme la sarcopénie. Pratiquer de la musculation ne peut donc qu’être bénéfique pour la quinquagénaire qui souhaite garder des muscles actifs et une silhouette plus attrayante, donc valorisante.
Si le sport est bien suivi et régulier, il n’y a pas de contre-indication à la musculation. Seul un bilan de santé est préconisé, par sécurité. A vous maintenant de dépasser vos a priori sur la musculation. Non, elle n’est pas réservée aux hommes.

De l’importance de bien s’échauffer

Si vous reprenez le sport après une longue période, il n’est pas inutile de rappeler la nécessité de la séance d’échauffement. Dont le but consiste à faire monter les muscles en température.
Certes, à 50 ans, vous aurez besoin de plus d’entraînement et de périodes de repos qu’un jeune de 20 ans. Tenez en compte si vous pratiquez la muscu dans un club aux âges mélangés.
Au début, faites-vous assister par un coach pour vous montrer ce qu’il faut faire ou pas comme exercices. Même conseil à suivre en salle face aux instruments.
L’échauffement terminé, débutez rapidement vos exercices de musculation. Pour éviter à vos muscles de se refroidir.

Les avantages de la musculation à 50 ans

S’il faut vous pousser pour passer la porte d’une salle de sport, ces quelques arguments relatifs aux bienfaits de la musculation devraient vous convaincre :

  • Se créer une jolie musculature bien dessinée
  • Mieux contrôler son poids par la perte de tissus adipeux
  • Acquérir un corps plus ferme
  • Réduire les risques cardiovasculaires
  • Retrouver un meilleur sommeil
  • Mieux gérer son stress par l’exercice
  • Retrouver plus d’agilité et de souplesse musculaire…

Où la pratiquer  ?

Un sport qui peut faire reculer les candidates, parfois inquiètes de l’attitude du public masculin présent dans les salles. Des clubs sont désormais réservés aux femmes. Ils proposent des séances plus adaptées à la morphologie féminine et aux différentes classes d’âges. En Région wallonne, Basic-fit propose ainsi une salle à Liège, exclusivement réservée aux sportives. A Bruxelles, on retrouve notamment la chaîne Curves qui offre un endroit d’entraînement féminin, avec suivi et cours ou encore le Stadium Elle.

 


© Fiftyandme 2021