micro-tromperie

La micro-tromperie : quand l’infidélité virtuelle fait son apparition

Avec l’apparition des réseaux sociaux et des sites de rencontres tels que Tinder, une nouvelle sorte d’infidélité a fait son apparition : la « micro-tromperie ».

Reading Time: < 1 minute

Qu’est-ce-que la « micro-tromperie » ?

De plus en plus de personnes « en couple » s’inscrivent sur les réseaux sociaux ou sur des sites de rencontres par curiosité. Mais converser avec un.e inconnu.e n’est pas trompé… Si ? Sauf, si c’est devenu une nouvelle passion. Un passe-temps favori. Alors, on peut parler de « micro-tromperie ». Elle est généralement pratiquée en secret, c’est pourquoi, la question du mensonge fait son apparition lorsque cette activité devient régulière.

Quelles en sont les raisons ?

Il est important de se poser les bonnes questions…  pour déceler les vraies raisons qui vous poussent à jouer à ce petit jeu. Votre but premier est de discuter ? Ou vous avez envie de plus ? Si c’est le cas, il y a bien un problème au sein de votre couple qu’il faudrait régler.

Quelles solutions ?

Deux choix s’offrent à vous. Soit, vos échanges n’ont pas d’impact sur votre relation de couple et vous décidez de continuer. Soit, vous décidez d’arrêter ces échanges virtuels afin de vous consacrer à votre couple.

La meilleure solution reste celle de l’honnêteté. Pour résoudre votre problème de couple, ne vous réfugiez pas sur les réseaux sociaux ni sur les sites de rencontres mais discutez ensemble de la situation conflictuelle et des éléments qui pourraient la diminuer et l’arranger.

On peut par exemple penser à la thérapie de couple si cela devient un problème persistant. L’important reste de communiquer.