relations familiales

Les relations familiales : pas toujours faciles à gérer

Avec le temps, il arrive que des relations conflictuelles apparaissent au sein des familles et que les enfants empêchent leurs propres parents de voir leurs petits-enfants. Une situation souvent pesante et compliquée à gérer pour les deux parties qui ne savent pas comment renouer les liens.

Reading Time: 2 minutes

Gérer les relations familiales

En effet, il n’est pas peu fréquent que des grands-parents se retrouvent privés de voir leurs petits-enfants pour des raisons qu’ils ne comprennent pas ou qui les dépassent.

« Cela va bientôt faire 2 ans que je n’ai plus vu mon fils et ses enfants. J’ai essayé à plusieurs reprises de les contacter mais je n’ai jamais reçu de réponse de leur part. Je ne comprends pas les raisons de leur absence… » déclare René, 65 ans.

Les enfants utilisent parfois cette excuse pour faire du chantage à leur parents pour une raison quelconque. « Mon fils m’a fait du chantage : à la naissance de son premier enfant, il n’a pas voulu que je garde le petit par peur que je fume à côté de lui ou qu’il soit confronté à la fumée de cigarette. J’ai donc dû arrêter la cigarette. » déclare Sandrine, 57 ans.

Du côté des parents, les raisons des conflits viennent également du côté parfois trop intrusif et encombrant de leurs propres parents qui cherchent (sûrement) à bien faire. Par exemple, les grands-parents pourraient avoir tendance à faire culpabiliser leurs enfants avec leurs nombreux conseils sur l’éducation des plus petits.

Face à ces différentes situations, quelles sont les bonnes démarches à appliquer et comment trouver un terrain d’entente ?

Quels sont les droits des grands-parents ?

Il est recommandé de ne pas entamer de procédure car celle-ci peut être lourde et pénible au niveau affectif. En effet, il est mieux de régler de problème et de trouver un arrangement à l’amiable entre les deux parties par le biais d’un médiateur familial ou d’un conciliateur.

Si le problème persiste et qu’aucun arrangement n’est trouvé. Une procédure peut être appliquée parce que oui, en tant que grands-parents vous avez des droits. En cas de procédure, un juge des affaires familiales du le tribunal de grande instance se verra dans l’obligation de saisir le domicile des petits-enfants. Par la suite, une décision sera prise en fonction de l’appréciation de ce dernier (droit de visite, d’hébergement, de correspondance, de participation à l’éducation).

Cependant, le juge des affaires familiale peut également prendre la décision de mettre la relation entre les grands-parents et les petits-enfants en pause pour cause d’alcoolisme, brutalité ou refus des petits-enfants de voir leurs ascendants.

Quelles solutions ?

La meilleure solution pour les deux parties est donc de trouver un arrangement ainsi que de communiquer et de rester ouvert à la discussion sur le sujet qui fâche pour ne pas se retrouver dans une situation pénible émotionnellement à gérer.