piscine naturelle

Pour l’été, optez pour une piscine naturelle

Avec les beaux jours qui s’annoncent, s’en vient également l’envie d’aménager une piscine au jardin. Pour profiter de ce plan d’eau lors des belles journées, et offrir à votre jardin une plus-value certaine. Pourquoi ne pas miser sur une piscine naturelle ou étang de nage ? Très tendance depuis quelques années.

Reading Time: 2 minutes

Avouez-le, l’idée vous taraude depuis longtemps, celle d’avoir enfin une piscine au jardin. Fréquenter celles des amis ou parents est toujours possible mais en avoir une sous la main dès qu’il fait chaud est nettement plus préférable. Et si vous passiez le cap cette année ?

Nombreuses sont les sociétés à proposer l’installation de piscines en quelques semaines (du moins si vous en trouvez encore une avec un agenda libre). Oui, c’est vrai, mais n’avez-vous pas peur de tomber dans la facilité, la banalité ? Avec cette piscine rectangulaire, au fond souvent bleu. Un choix trop classique non ? D’autant plus qu’une autre option est possible. Et qui s’accorde parfaitement à notre époque où l’écologie est reine.

Celle d’installer une piscine naturelle, appelée aussi étang de nage. Avec elle, vous avez la liberté complète pour le choix de son aménagement. Dans la forme, la profondeur comme dans les dimensions adaptées à votre jardin. Une piscine naturelle de plus en plus tendance. Et si l’on passait en revue les avantages et les inconvénients ? Utile avant de vous décider pour l’élaboration d’une piscine naturelle qui réclamera un budget moyen de 15.000 à 20.000 euros.

Avantages de la piscine naturelle

  • Pas besoin de ces produits chimiques dérivés du chlore, présents dans les piscines classiques. Des produits qui provoquent allergies et réactions. A éviter.
  • La piscine naturelle s’intègre parfaitement dans le paysage. Aucun mauvais goût possible.
  • Les coûts sont moins élevés qu’avec le choix d’une piscine classique.
  • Vous pouvez la décorer selon vos goûts quant aux choix des plantes aquatiques et de la rocaille. Là, il y a moyen de bien s’amuser pour transformer votre piscine naturelle en petit paradis aquatique.
  • Contrairement à une piscine classique, vous ne devez pas recouvrir la piscine naturelle en hiver.
  • La piscine est disponible toute l’année. Si vous ne vous baignez pas, la piscine sert d’étang plus classique. Tout simplement. Ce qui permet de profiter de la vue quand la météo ne permet pas de nager. En général, la saison de nage en piscine naturelle s’étend de juin à août voire septembre. Avant et après cette période, l’eau est trop froide. Sauf à avoir du sang de Viking dans les veines.
  • Vous pouvez aménager la piscine naturelle en un cadre naturel avec des poissons, des zones de nage de différentes hauteurs pour les enfants.

Ses inconvénients

  • Un choix à déconseiller si vous êtes dégoûtée par la vue de feuilles mortes à la surface, ou si la présence de poissons, d’insectes dans l’eau vous fait peur. Car qui dit piscine naturelle dit aussi vie sauvage. Avec grenouilles, poissons, insectes, salamandres etc. Nous ne sommes pas en Afrique, donc vous ne ferez pas de rencontre avec un crocodile, rassurez-vous.
  • Piscine naturelle, donc mêmes soucis que ceux rencontrés avec un étang classique. Comme la formation d’algues, la présence de feuilles mortes à retirer si des arbres sont plantés à proximité. Mais la tâche n’est pas insurmontable.
  • Il faudra bien penser au système de filtrage de l’eau. Pas très compliqué à installer en fait. Avec une pompe, des plantes adaptées, de la pierre de lave. Les premières années, le temps que le filtrage naturel se mette en route, un système de filtrage mécanique sera nécessaire.

Alors ? Prête pour un plongeon dès l’été prochain ?


© Fiftyandme 2021