relation toxique

Comment sortir d’une relation toxique ?

Manipulation, violence, chantage… autant de sujets sensibles qui prennent encore et toujours beaucoup trop de place dans de nombreux quotidiens. Alors qu’on rêve tous d’une vie de couple sans nuage, la situation peut parfois virer au cauchemar. Afin d’attirer l’attention sur la violence (aussi bien physique que verbale) entre couples, l’association « En Avant Toute(s) » et L’Observatoire des Violences envers les femmes de Seine-Saint-Denis ont mis au point un « violentomètre ». Ce dispositif d’aide permet de déterminer si oui ou non vous êtes dans une relation toxique et destructrice.

Reading Time: 2 minutes

Quels sont les signes d’une relation toxique ?

Que ce soit en famille, en amour ou au travail, les relations toxiques nous ruinent la santé, aussi bien physique que psychique. Mais comment faire pour les reconnaître ? Lorsque la jalousie, les doutes, les malentendus s’installent dans un couple, une belle histoire d’amour peut se transformer en un véritable champ de bataille. L’équilibre du couple commence à basculer lorsque l’un des deux partenaires exerce un pouvoir de dominance excessif sur l’autre. Petit à petit, la peur s’installe. Le couple se place donc dans une relation à sens unique dans laquelle la victime minimise souvent la gravité de la situation. La victime, paralysée, se replie alors sur elle-même. Et si l’expression « l’amour rend aveugle » disait vrai ?

Alerter les victimes

Un mari manipulateur, un collègue jaloux ou encore un ami intrusif ? Il existe plusieurs solutions pour vous aider à vous libérer de leur emprise. Mais qui a dit que c’était facile ? Pour songer à partir, vous devez d’abord vous rendre compte de la situation dans laquelle vous êtes. Et donc sortir du déni. L’idéal est d’observer votre quotidien et de noter tous les petits signes alarmants. Demandez-vous si vous êtes heureuse dans votre couple. Pesez le pour et le contre. Votre relation doit vous procurer plus de bonnes choses que de tristesse et/ou de rancœur. Si ce n’est pas le cas, alors fuyez ! Avec le temps vous parviendrez à avancer toute seule et à très bien vous en sortir que ce soit dans votre vie professionnelle ou personnelle.

Le« violentomètre », comment ça marche ?

Le « violentomètre » est un moyen infaillible pour détecter une relation toxique. Si vous ressentez le besoin de l’utiliser, n’hésitez pas à le tester. Cette échelle contient au total 24 graduations. Trois couleurs sont associées à trois situations. La relation saine se trouve sur la partie verte. Les violences omniprésentes, sur la partie orange et le danger pour l’un des conjoints, sur la partie rouge. Cet outil aide les victimes à ouvrir les yeux sur leur situation actuelle. Elles ont donc l’opportunité de signaler les faits et de demander de l’aide.

relation toxique

©Centre Hubertine Auclert