prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour soi, le nouveau luxe

Entre tâches professionnelles et vie de famille surchargée, une femme doit souvent oublier de penser à elle. Et si l’on changeait tout cela, pour se dégager du temps ? Bien à soi 

Reading Time: 2 minutes

Après une journée éreintante de plus, qui n’a jamais regretté de ne pas avoir volé ce petit moment à un planning chargé ? Pour se faire plaisir, ou juste pour souffler et ralentir le temps. Il est temps de dire stop. Pour que prendre du temps pour soi devienne un luxe abordable.

Une to-do list à aménager

A première vue, tout semble important dans votre journée. Mais en mettant tout à plat, vous verrez facilement ce qui vous fait perdre du temps et tout ce qui n’est pas important du tout. Ainsi que les tâches qui peuvent être déléguées. Comme vos courses, à commander en ligne, la délégation de tâches ménagères ou professionnelles. Non seulement cela vous rendra du temps libre, mais cela donnera plus de responsabilités à vos enfants ou collègues, avec un retour positif.

Revoir sa routine quotidienne pour prendre du temps pour soi

Un exercice difficile s’annonce d’emblée. Dresser la liste des tâches et activités habituelles et se résoudre à sabrer dans l’ensemble. Même si la plus grande difficulté pour la quinqua active que vous êtes sera de se résoudre à penser d’abord à vous. Autre point délicat à gérer, le temps précieux gaspillé sur les réseaux sociaux. « Autant de minutes mises bout à bout qui grignotent, inutilement, notre temps libre. Un petit nettoyage s’impose, voire une cure de déconnection pour se retrouver avec vous-même. Vous serez étonnée du nombre d’heures dégagées par semaine » explique Nathan Gordes, spécialiste du comportement.
De même, si vous avez l’habitude de prendre les transports en commun, essayez de rentabiliser ces trajets chronophages avec une activité qui vous plaît. Avec un livre gardé dans votre sac, un tricot, des mots croisés, qu’importe du moment que ces minutes, ces heures soient à vous.

Les avantages de se retrouver seule avec soi-même

Inutile de craindre la solitude, il ne s’agit juste que de se dégager de courtes plages de liberté. Pour mieux retrouver le plaisir de la vie sociale et familiale. Des moments de bien-être qui offrent plus d’un avantage. Comme le fait de se sentir plus apaisée, moins stressée, plus en phase avec ses attentes. Ces petits moments serviront également à mieux apprécier le contact avec vos proches, vos amis, vos collègues. Comme après un retour de vacances.

Apprendre à dire non

« Face à ce planning quotidien qui peut ressembler à un mur qui nous fonce dessus, il faut d’abord se débarrasser de ce sentiment de culpabilité qui peut survenir. Maman ou collègue, chaque femme est sollicitée en permanence durant la journée. Avec des pauses réduites à peau de chagrin. Il faut donc apprendre à se libérer, à dire non. C’est tout bête, mais entraînez-vous face à un miroir. Cela vous aidera à ne pas céder » explique Nathan Gordes. « Dire oui à toutes les demandes formulées par votre entourage ne vous aidera pas à avancer ni à être aimée de tous. Oubliez cela. Dites non, mais avec les formes, éventuellement en expliquant votre refus. Comme le fait d’avoir besoin de temps pour vous. En général, ce sera bien compris. Si pas, passez outre et dites non quand même » ajoute enfin Nathan Gordes.


© Fiftyandme 2022