Qu’est-ce que vos rêves disent sur vous ?

A travers nos rêves, le cerveau traite nos pensées. Mais qu’en est-il de nos rêves flous ? Des fantasmes et des cauchemars ? Nos rêves en disent long sur nous… Mais ils peuvent surtout être influencés par un tas de paramètres très inattendus !

Reading Time: < 1 minute

1. Dormir sur le ventre

Vous faites souvent des rêves sexuels ? Les rêves peuvent être influencés par votre position de sommeil. Si vous dormez sur le ventre, vous êtes plus enclin aux rêves érotiques. En théorie, le fait de presser vos seins et votre bassin contre le lit provoque une stimulation qui peut entraîner des rêves sexuels… 

2. La vitamine B6

Vous avez du mal à vous souvenir de vos rêves le matin ? Ce n’est pas parce que vous ne rêvez pas ! Un supplément de vitamine B6 avant d’aller dormir peut vous aider à résoudre ces trous de mémoire

3. Arrêter de fumer

La nicotine est un inhibiteur de sérotonine, directement associée à l’activité onirique… Donc, en arrêtant de fumer, vous aurez le sentiment de beaucoup plus rêver ! Et de mieux respirer, c’est évident. 

4. La progestérone

La progestérone est une hormone associée à la reproduction. Elle est libérée après l’ovulation dans la seconde moitié du cycle menstruel.  Un niveau de progestérone plus élevé que la normale peut vous faire rêver plus intensément. 

5. Manger épicé

Une digestion agitée va de pair avec un sommeil agité. Les aliments gras, sucrés ou épicés avant d’aller se coucher peuvent perturber votre nuit et vos rêves ! Les pics du taux de sucre dans le sang peuvent perturber le sommeil paradoxal. Idéalement, évitez de manger au moins deux heures avant de vous mettre au lit et préférez un repas léger le soir. 


© Fiftyandme 2021