allergie

Comment gérer une allergie au latex ?

Parmi les allergies les plus connues, celle au latex n’est pas la plus courante. Et pourtant, elle mérite que l’on s’y attarde pour ses effets sur la sexualité.

Reading Time: 2 minutes

Avec les risques de maladies sexuellement transmissibles (MST) en augmentation, la nécessité de se protéger reste plus que d’actualité. Un souci pour celles et ceux qui souffrent d’allergie au latex, substance très présente dans les préservatifs.

D’où vient l’allergie au latex ?

Pour l’anecdote, le latex provient de la sève de l’arbre baptisé Hevea brasiliensis. Quant à parler d’allergie, il s’agit d’une réaction aux protéines présentes dans le latex . En cas de suspicion d’allergie, un allergologue pourra effectuer un test cutané, parfois accompagné d’une prise de sang, pour déceler une possible allergie. Parfois croisée avec d’autres éléments (des cosmétiques notamment) ou aliments (banane, noix, . avocat…) Ce type d’allergie est heureusement plutôt rare, et ne concerne que 1 à 5 % de la population.

Quels symptômes possibles ?

Comme pour d’autres allergies, les symptômes peuvent se révéler impressionnants, et parfois douloureux. Comme des dermatites de contact, des irritations, de la toux, de la conjonctivite, de l’asthme, des rougeurs. Voire une sensation d’étouffement qui peut résulter de la présence d’un œdème de Quincke. Heureusement rarement rencontré.

Comment traiter cette allergie ?

Il n’existe pas de traitement spécifiquement dédié à cette allergie, présente à vie. Pour la personne atteinte, il reste donc important d’éviter tout contact avec l’allergène et de prévenir de son allergie. Et plus encore en cas de visite médicale ou d’opération chirurgicale où l’équipe doit être au courant de l’allergie. Pour l’usage de gants spéciaux. Car l’allergie peut entraîner des complications majeures, comme un choc anaphylactique, une urgence médicale. Comme pour les autres formes d’allergie, celle au latex peut être atténuée par la prise d’antihistaminiques, en accord avec l’allergologue. Enfin, contrairement à d’autres allergies plus classiques, il n’existe pas de possibilité de désensibilisation pour l’allergie au latex. La solution passe donc par la prévention et l’information.

Des alternatives existent

Cette allergie au latex peut avoir des conséquences délétères sur la protection aux MST, avec l’impossibilité de supporter les préservatifs classiques, souvent réalisés à base de latex. Un souci qui n’en est plus vraiment un aujourd’hui. Avec des moyens de contraception masculins et féminins réalisés sans latex, à partir d’autres substances, comme le polyisoprène. Pour les femmes, il existe aussi des protections dénuées de latex, remplacé par du nitrile. Une matière qui offre tous les avantages du latex mais sans ses inconvénients. Elle est utilisée notamment pour fabriquer les gants de chirurgie. Des alternatives sans latex proposées par les grandes marques de produits de contraception, comme Manix ou Durex. Sans oublier l’usage de préservatifs hypoallergéniques, donc débarrassés de la particule allergène. Pour celles (et ceux) qui apprécient les sextoys, le risque est également présent. Mais de moins en moins, avec des sextoys plus souvent fabriqués en silicone ou en Biolene, un bioplastique à base d’amidon de maïs).


© Fiftyandme 2022