massage prostatique

Comment réaliser un massage prostatique ?

Dès la cinquantaine, de nouvelles idées sont souvent recherchées pour pimenter le désir au sein du couple. Pourquoi ne pas surprendre votre partenaire avec un massage prostatique ? Une pratique qui, fort heureusement, a perdu son côté sulfureux.  

Reading Time: 2 minutes

La liberté sexuelle amorcée depuis des lustres permet de briser de plus en plus de tabous et d’idées reçues. La maturité bien installée, beaucoup de femmes n’éprouvent plus la timidité de leur jeunesse. Et cherchent à essayer d’autres jeux amoureux pour pimenter la libido du couple. Comme ce massage prostatique à partager avec le partenaire.

La communication, clé du succès

Avec la honte encore présente chez certains hommes d’associer ce plaisir à l’homosexualité et la peur de s’aventurer dans cette zone intime, le massage prostatique réclame une discussion préliminaire avant tout passage à l’acte. Le rôle de la femme sera essentiel pour amener le partenaire à dédramatiser cette zone, et à se laisser aller pour atteindre le plaisir. Un point P que l’homme peut (doit) découvrir seul. Pour découvrir comment l’éveiller aux caresses. Une confiance et une complicité qui doivent être bâties ensemble, de façon ludique.

Quelques recommandations bien nécessaires

Pour que le jeu sans risques et indolore, la partenaire se doit d’avoir les ongles courts et les mains propres, naturellement dépourvues de bagues. L’usage d’un préservatif ou d’un gant chirurgical peut rassurer quant à l’hygiène. Autre conseil, celui d’opter pour un bon lubrifiant. De préférence bio, à base d’eau. L’avis d’un pharmacien peut être utile pour choisir le produit idéal et le plus respectueux des muqueuses. Côté masculin, une préparation s’impose également. Avec un lavement et, si cela s’avère nécessaire, une préparation à l’aide d’un plug.

Le massage prostatique, petit mode d’emploi

Le moment venu, l’acte sera précédé de jeux coquins, comme autant de préliminaires qui permettront d’aborder par le toucher cette zone souvent reniée par l’homme, soucieux de sa virilité. Dans le feu de l’action, procéder à des caresses de la zone, plus larges puis centrées sur l’anus peut aider à se relaxer. La position choisie doit permettre à l’homme d’être confortablement installé et de permettre un accès aisé au rectum. Sur le dos, par exemple, avec les jambes légèrement relevées pour un face à face avec la partenaire. Ou, pour les plus timides, en chien de fusil, voire à quatre pattes. Lors de l’introduction du doigt, inutile de s’aventurer bien loin puisque la zone sensible à titiller se situe à quelque 7 centimètres de l’entrée de l’anus. Un massage de la prostate qui, pour autant qu’il soit réalisé en douceur, provoque chez l’homme une vague de plaisir à l’intensité tout aussi variable que l’excitation du point G chez la femme.

Un plaisir différent, plus intense

Le massage prostatique n’est plus tabou mais représente au contraire une pratique de plus en plus populaire. Elle permet à l’homme de découvrir une autre jouissance. Un plaisir bien plus intense, qui peut surprendre les premières fois. En cause, la sensibilité de la prostate. Stimulée, elle provoque un état d’extase plus profond. A la condition, toutefois, d’une bonne préparation, pour éviter toute crispation.


© Fiftyandme 2021