orgasme mixte

L’orgasme mixte, pour deux fois plus de plaisir

Parmi les pratiques à la cote sur les forums comme dans les magazines spécialisés, l’orgasme mixte n’est pas à la traîne. Une aide appréciable pour connaître des orgasmes plus que satisfaisants. En solo ou avec un partenaire. Et comment le pratiquer ?

Reading Time: 2 minutes

L’orgasme, le saint-Graal pour plus d’une femme, n’est plus ce sujet tabou. Les femmes en parlent volontiers pour mieux l’atteindre. Une quête facilitée par quelques techniques aussi agréables qu’efficaces. Comme l’orgasme mixte, destiné à augmenter son intensité. Et permettre aux partenaires de sortir de leur zone de confort.

L’orgasme mixte ? Brève description

Sous ce nom abscons se cache une pratique sexuelle somme toute assez simple. L’orgasme mixte, ou blended orgasm, consiste à combiner à la fois le plaisir clitoridien et vaginal durant la relation sexuelle. Le clitoris et le point G sont sollicités en même temps. Deux sources de plaisir intense stimulées simultanément qui ne peuvent (doivent) pas faire oublier les autres zones érogènes capables d’engendrer un orgasme. Les fesses, les seins, la bouche, le lobe de l’oreille, l’anus ou le cou. Autant de zones que l’homme (ou la femme) se doit de mettre en valeur par sa connaissance de sa partenaire. L’orgasme mixte concerne également le déclenchement d’un orgasme clitoridien suivi par un orgasme vaginal dans un court laps de temps.

Et pratiquement ?

Pour réussir un orgasme mixte, mettez toutes les chances de votre côté avec des positions qui augmentent les chances d’atteindre l’orgasme. Comme la levrette allongée, le missionnaire (avec, petite astuce, un coussin glissé sous le bassin de madame), la traversée du pont ou la cuillère. « Pour aider une femme à connaître l’orgasme, les positions qui lui laissent les mains libres sont recommandées. Elle peut ainsi stimuler des zones sensibles pendant la pénétration de son partenaire. Ce qui renforce d’autant l’intensité des sensations et la puissance de son orgasme » précise Roland Ivoiry, sexologue. Qui ajoute que la réussite de ce type d’orgasme repose sur un élément fondamental : « la connaissance par la femme de ses points les plus sensibles. Connaissance qu’elle peut acquérir par l’auto-érotisme
Point positif de cet orgasme mixte, la possibilité de l’atteindre en solo, faute d’avoir un partenaire à disposition. L’usage d’un sextoy peut ainsi aider à stimuler le point G tandis que les doigts caressent le clitoris. Autre avantage de ce double orgasme, la possibilité de l’atteindre sans la nécessité d’une pénétration, parfois impossible pour certaines femmes atteintes de vaginisme. La stimulation peut être tout aussi efficace avec les doigts ou les jouets.
Force est de constater que cette pratique ne se réussit pas toujours du premier coup. Plusieurs essais se révèlent souvent indispensables pour atteindre le but recherché, ce plaisir que l’on dit charnel.


© Fiftyandme 2022