L’art d’accommoder les restes

Quand on reçoit des amis ou sa famille à la maison, on prévoit un peu plus en quantité, pour parer à toute faim de loup et repaître nos invités. Pas question de jeter les restes pour autant, les produits de qualité peuvent recomposer des mets succulents le lendemain.

Reading Time: 2 minutes

Avec l’hiver et le froid, rien de tel que de retisser et renforcer les liens qui nous unissent à nos amis et notre famille par des soupers chaleureux au coin du feu. La générosité allant de pair avec des plats bien fournis qui suivent des apéros gourmands, les restes sont souvent nombreux, dans le frigo. Selon une enquête du gouvernement wallon, entre 14 et 23 kg de nourriture sont gaspillés en moyenne par an et par individu. Ce qui représente une perte financière approximative de 174€ par an par ménage. Ce qui représente aussi un problème éthique en regard de la précarité de certains. On peut aussi faire don de ses restes à un “frigo solidaire” s’il en existe un près de chez soi.

Avec un peu de créativité et d’imagination, il est également possible de donner une deuxième vie tout aussi savoureuse aux produits achetés pour un repas. C’est la solution idéale pour servir des plats savoureux, faciles, équilibrés et surprenants aux invités… du lendemain !

Trop de saumon fumé ? Faites une mousse de poisson ! Plus assez de foie gras ? Utilisez la tranchette qui reste comme fond de sauce (périgourdine). Il vous reste de la dinde ? Mettez-la dans une salade Ceasar ou dans un bouillon de légumes…

Quelques astuces simples permettent de limiter les surplus…

  1. Suivre une recette rédigée et bien pensée pour mieux estimer les quantités.
  2. Faire les courses à l’aide d’une liste (et la respecter !). Cette liste ne doit pas seulement comprendre les aliments à acheter. Pour bien faire, elle doit aussi être précise dans les quantités.
  3. Les restes (cuits) de poulet ou de dinde peuvent être congelés en petites portions pour accompagner une salade (jusqu’à 3 mois). Il en va de même pour les sauces fraîches, sans crème.
  4. Les restes de légumes (crus) passent à la casserole pour la préparation d’une soupe.
  5. Opter pour une idée brillante et conviviale développée en Suède : inviter ses amis avec leurs propres reste de repas pour un « Smörgåsbord », un buffet de plats chauds et froids. L’idée de génie pour limiter le gaspillage et, qui sait, trouver de l’inspiration pour un prochain repas.


© Fiftyandme 2021