A table “à la française” avec Goût de France

Reading Time: 3 minutes

Seconde édition pour l’événement créé par Alain Ducasse et Laurent Fabius, Goût de France sera à l’affiche d’une trentaine de restaurants belges ces 21 et 22 mars prochains.

Par Joëlle Rochette

life-magazine

Une rencontre haute en couleurs et en saveurs… présentée par le nouvel Ambassadeur de France, Madame Claude-France Arnould entourée des protagonistes de l’opération – dont l’efficace et très dynamique Atout France, l’Agence de développement touristique de la France en Belgique. Goût de France (Good France) est une délicieuse initiative, créée par Laurent Fabius et le Chef Alain Ducasse, afin de « célébrer l’excellence et la créativité de la gastronomie française ».

Une célébration qui, pour cette seconde édition, comptabilise 17.000 enseignes installées un peu partout à travers le monde.

life-magazine

En Belgique, ce ne sont pas moins de 32 restaurants qui participeront à l’événement ces 21 et 22 mars prochains. Le 21 mars étant un lundi (et de nombreux établissements étant fermés ce premier jour de la semaine), le bon sens des organisateurs a suggéré aux restaurateurs de prolonger l’événement au lendemain, le mardi 22 mars. Certains restaurants allant même jusqu’à proposer leur menu « Goût de France » durant toute la semaine du 21 mars.
Les enseignes belges inscrites cette année sont, à Bruxelles : Chez Max, Crystal Lounge (Hôtel Sofitel Le Louise), le Toucan Brasserie, le Toucan Sur Mer, la Taverne du Passage, le Madou’s Folie et le Lycée Français Jean Monnet.

La participation du Lycée Français Jean Monnet est une « première » ! Les représentants de cet établissement emblématique n’ont pas hésité à expliquer leur participation : La Directrice de l’école, Madame Regniez, précise vouloir mettre un point d’honneur à l’attention que l’ établissement porte à la santé, à la sociabilité et à la sensibilisation de leurs élèves pour le secteur de la bonne alimentation. A Anvers : la Brasserie Dock’s. À Durbuy : Azur en Ardenne, le Saint Amour, Côté Cour, la Vie est Belle, La Ferme au Chêne, le Durbuy Ô et le Kokejane.

life-magazine

A Liège : la Brasserie Curtius, le Grand Café de la Gare, le Riva, Oh Miroir!, le Bruit qui court, le Dix-Huitième ou encore, l’Atelier du goût. A Namur : l’Agathopède. A Barvaux : la Chambre d’Amis. A Spa ; la Tonnellerie. A Housse : le Jardin de Caroline. A Chapelle-Lez-Herlaimont : le restaurant étoilé « Pouic Pouic ».

A titre informatif, l’Ambassadeur de France rappelait également que, de la micro brasserie aux restaurants étoilés, tous les établissements peuvent participer à l’événement à condition d’intégrer à leurs préparations des produits de proximité (de France ou de Belgique) et de privilégier le principe de « Manger sainement ».

Enfin, comme l’an passé, ce 21 Mars 2016, l’Ambassadeur accueillera également en sa Résidence, quelques invités notoires pour un dîner « Goût de France » en 4 services « à la française ». C’est le chef de la Résidence, Bruno Cophignon qui titillera les papilles des convives assurément aussi curieux que ravis de redécouvrir le prestigieux savoir-faire culinaire français.

Au total, cette initiative internationale issue de l’imagination conjuguée des emblématiques personnalités françaises que sont Laurent Fabius et Alain Ducasse, rassemblera plus de 1000 chefs, avec 1000 menus, sur 5 continents différents.

Au vu de ces chiffres et de cet engouement généralisé, voici un pari d’ores et déjà gagné pour cette heureuse transmission d’héritage du patrimoine culinaire français.

Infos : www.goodfrance.com


www.joellerochette.com


© Fiftyandme 2021