film-1968

5 films de l’année 1968 devenus des icônes du cinéma

Si, aujourd’hui, les séries ont quasiment dépassé les films dans le cœur des spectateurs, il est bon de se souvenir de ces œuvres du cinéma devenues des classiques, celles qui ont marqué toute une génération. La nôtre, celle des quinquas. Des films générateurs de souvenirs qui reviennent en mémoire, comme une bouffée d’air estival bienvenue. 1968 est à l’honneur cette année. L’occasion de se pencher sur les films qui ont marqué cette année. Silence, on tourne !

Reading Time: 5 minutes

Zoom sur 1968

Le Pacha, Bullitt, Il était une fois dans l’Ouest, L’affaire Thomas Crown, Rosemary’s baby… Autant de films qui semblent ne pas partager de points communs. Et pourtant si. Outre le fait qu’ils datent tous de 1968, ils partagent la notion de plaisir. Celle rencontrée par le cinéphile face à un bon film et qui subsiste longtemps après la vision. Comme un jalon d’une vie sur lequel il est bon de se retourner pour retrouver des souvenirs générateurs de bonheur. La comédie vue en famille dans le petit cinéma de quartier, avec l’ouvreuse et son panier de friandises pour occuper l’entracte. Ou ce film romantique ou policier vu avec la première petite amie ou le premier petit copain. On a tous des moments joyeux vécus dans les salles obscures.

Difficile de se remémorer tous les films devenus cultes en un seul article. Comme 1968 est à l’honneur en 2018 avec de nombreuses commémorations, pourquoi ne pas se pencher sur la filmographie de cette année ? Ouvrir ensemble le coffre aux trésors cinématographiques. Comme cet adulte qui fouille dans le grenier familial et qui retrouve ces objets fétiches d’une enfance joyeuse. Et force est de constater que l’année 1968 ne manque pas de films devenus de véritables icônes. Vus et revus depuis, mais toujours avec le même plaisir de retrouver des stars aujourd’hui disparues mais encore bien présentes dans un coin de notre mémoire. Romy Schneider, Henry Fonda, Steve McQueen, Lino Ventura, Louis de Funès …
La lumière s’éteint dans la salle, préparez-vous à retrouver 5 films mythiques. Et pour quelques souvenirs de plus.

Films stars de 1968 : nos préférés

Bullitt

Dans le genre policier, ce film réalisé par Peter Yates est devenu culte dès sa sortie aux Etats-Unis en octobre 1968. Un film épuré, entièrement centré sur le king of cool, Steve McQueen, dans le rôle de l’inspecteur Frank Bullitt. Plus charismatique que jamais, l’acteur crève l’écran et séduit un public féminin comme masculin, chacun y trouvant son compte face au jeu dépouillé de l’acteur. Jacqueline Bisset, superbe comme toujours, ajoute une touche féminine bienvenue dans la noirceur du scénario. Un film qui reste dans toutes les mémoires pour une scène de 10 minutes et 53 secondes : une poursuite automobile en plein cœur de San Francisco entre la Ford Mustang de l’inspecteur Bullitt et la Dodge Charger des criminels recherchés par l’inspecteur.

Une course automobile devenue la plus célèbre au cinéma, souvent imitée, jamais égalée. Sauf peut-être celle du film Le Casse, avec Jean-Paul Belmondo et Omar Sharif. Dans Bullitt, McQueen est au volant de certaines scènes. Pour les plus dangereuses, il a dû céder le volant au cascadeur Bud Eskins pour des raisons d’assurance.
Pour la petite cerise sur le gâteau, il faut encore rappeler la bande originale, superbe, composée par Lalo Schrifrin, l’un des maîtres de la musique de films. Une oeuvre qui n’a rien perdu de sa force cinquante ans après sa sortie.