Nicolas, sa grand-mère et les baleines

Reading Time: 3 minutes

C’est devenu une tradition ! Pour fêter leur 15e anniversaire, je propose à chacun de mes petits-enfants un beau voyage en tête-à-tête… Après un safari en Afrique du Sud avec France (qui adore les animaux), un séjour dans le Péloponèse avec Wendi passionnée de mythologie grecque, une croisière sur le Nil avec Mytyl, c’est au tour de Nicolas qui m’a dit un jour qu’il souhaiterait voir des baleines…

 par Claudine 

Soleil de Minuit Life Magazine

Le soleil de minuit…

Une envie qui n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde (malgré ce que mes enfants disent parfois de moi pour plaisanter !). Je m’informe donc afin de savoir où, au mois de juillet et pendant les vacances scolaires, nous aurions la chance de croiser des cétacés sans aller trop loin de Bruxelles. Le Canada, l’Argentine, l’île Sainte Marie (le long de Madagascar) ou encore le Cap Vert seront exclus. Nicolas n’étant pas “fan” de vols long-courriers. Mon choix se porte donc sur la Norvège. Et bien m’en a pris…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les magnifiques paysages (des lacs, des cascades, des fjords, des montagnes) qui défilant le long de notre route sont ponctués de cris d’admiration et d’enthousiasme de mon petit-fils : “Oh regarde comme c’est beau ! Regarde la couleur de l’eau !”. Lui, qui d’ordinaire est plutôt peu expansif. Il m’a même confié qu’il aimerait “venir vivre ici plus tard”.

Norvège

Encore une nouveauté pour Nicolas : nous passerons une nuit en train-couchette comme il n’en existe plus depuis longtemps en Belgique… Il a été “scotché” comme disent les jeunes. Et si galant avec sa grand-mère. Toujours à se soucier de mon confort : “attends c’est trop lourd je vais le prendre ? tu n’es pas trop fatiguée ? tu veux quelque chose à boire ?”… J’ai vraiment été agréablement surprise du jeune homme qu’il devient, si prévenant, sensible et bien élevé (je ne dis pas ça parce que c’est le mien…).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Enfin, le clou du programme qui a dicté mon choix, c’est qu’au Nord du Cercle Polaire, à Andenes (îles Lofoten), un bateau propose une promenade de 4h en mer pour tenter d’observer des baleines. Mais rien n’est garanti, et pas de remboursement en cas d’échec !

Mais les Dieux, les Vikings ou les trolls (comme on les invoque ici !) sont avec nous. Après une heure de navigation, le sonar prévient qu’on approche des baleines. Nicolas trépigne et … Suuurprise ! : à babord  et à tribord, des globicéphales nagent et plongent autour du bateau. Il y en a 20 ou 30, peut-être plus, qui tournent autour de nous à la grande jubilation des touristes. Je suis aussi heureuse que mon petit-fils aux yeux pétillants. Et, en choeur, nous poussons des cris de joie comme deux grands enfants…

Baleines Life Magazine

Notre voyage touche à sa fin et le souhait de voir des baleines est exaucé. Nous rentrons satisfaits et heureux à Bruxelles, avec des souvenirs plein les yeux (ainsi que quelques photos) et des histoires à n’en plus finir à raconter à la famille et aux amis…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Claudine & Nicolas avant le “ballet” des baleines…


 

Vous aimeriez aussi partager vos histoires avec Life Magazine ? Envoyez votre témoignage à mdu@editionventures.be ! 


© Fiftyandme 2021