tique

Ne laissez pas votre chien se faire mordre!

Les petites bêtes ne mangent pas les grosses… Vraiment ? Nos chiens ne sont pourtant pas à l’abri de nombreux problèmes de santé liés aux morsures et aux piqûres d’insectes, aussi microscopiques soient-ils. Alors que le printemps sonne le retour des belles et longues promenades, prenez vos précautions !

Reading Time: < 1 minute

Alerte aux tiques, aux puces et aux phlébotomes ! Saviez-vous qu’une seule puce peut piquer votre animal jusqu’à 400 fois par jour ? Imaginez alors l’immense inconfort qu’il peut ressentir ! Mais il y a pire. Non seulement les piqûres de puces, de tiques, de moustiques, de taons ou de poux provoquent des irritations, une détresse et une gêne pour l’animal, mais elles transmettent aussi des maladies potentiellement graves. Alors pourquoi attendre qu’il se gratte ou qu’il montre des signes de faiblesse ?

Les tiques

Si on parle de plus en plus des dangers de la maladie de Lyme, les tiques sont aussi responsables de la piroplasmose (une maladie mortelle qui entraîne une anémie), de l’ehrlichiose et de l’anaplasmose (dont les symptômes sont similaires à la maladie de Lyme).

La solution ? Le vaccin et un antiparasitaire qui offre une triple protection contre les parasites.

Les puces

Prurit, dermatite allergique et autres surinfections sont le lot des cibles de ces vampires sauteurs. De plus, si votre chien avale une puce en se grattant, il risque de se faire contaminer par un ver intestinal (le dipylidium caninum) qui entraîne d’importants troubles digestifs.

La solution ? Un traitement anti-puces et le vermifuge.

Les phlébotomes

Davantage présent sur le pourtour méditerranéen, ce petit insecte ailé (qui ressemble au moustique) est porteur de la leishmaniose, une maladie incurable dont les symptômes se déclenchent au bout de plusieurs mois tels qu’un amaigrissement, des lésions cutanées, des saignements, la perte de poils, des ongles anormalement longs… Avec le réchauffement climatique, il n’est plus rare d’observer des cas d’infection dans nos régions.

La solution ? Vacciner votre animal et lui faire porter un collier insecticide spécifique (ou lui appliquer une pipette antiparasitaire).

Plus d’infos sur happypets.be