Quels vaccins pour mon chien ?

Reading Time: 5 minutes

Contre quelles maladies faire vacciner son chien ?

La plupart des vétérinaires sont d’avis que votre chien devrait être protégé contre les maladies les plus courantes, les plus contagieuses et les plus graves. Il y en a huit contre lesquels il est possible de faire vacciner votre compagnon :

  • La maladie de Carré ou Distemper du chien : maladie virale très contagieuse de chien à chien, elle affecte principalement les chiots mais peut s’attraper à tout âge. Presque toujours mortelle, elle ne se transmet ni à l’homme ni aux autres animaux domestiques (à l’exception des furets). Elle se transmet par les sécrétions du nez et des yeux des chiens infectés. Les premiers symptômes sont fièvre, baisse d’appétit, conjonctivite et écoulement nasal.

Apparaissent ensuite difficultés respiratoires, diarrhées, apathie, toux et vomissements. Ce virus s’attaque à de nombreux organes dont le système nerveux.

  • L’Hépatite infectieuse ou Hépatite de Rubarth : maladie s’apparentant à l’hépatite virale de l’homme, elle se transmet entre les chiens au contact des sécrétions comme la salive, l’urine ou les excréments solides d’un chien infecté. Elle entraîne une insuffisance hépatique, des lésions aux yeux et des troubles respiratoires.
  • La Parvovirose : affection digestive la plus grave et la plus fréquente du jeune chien, elle est très contagieuse, principalement dans les collectivités (élevages, chenils, pensions, refuges). C’est une diarrhée virale hémorragique entraînant un fort taux de mortalité, essentiellement chez les jeunes chiens.
  • La Leptospirose : maladie se traduisant par une violente hépatite associée à une grave insuffisance rénale, elle est due à une bactérie contenue dans l’urine des rongeurs (lapins, rats) qui est transmissible à l’homme. Elle s’attaque aux reins et au foie.
  • La Toux du chenil : maladie extrêmement contagieuse, elle touche un grand nombre de chiens chaque année car c’est l’une des maladies infectieuses canines les plus répandues. La maladie touche l’appareil respiratoire du chien. Les symptômes sont ceux d’une sorte de grippe, qui se transmet de chien à chien par simple contact (nez-à-nez), ou même sans contact direct. Les symptômes sont une toux forte, rauque et sèche, des écoulements, des éternuements et une perte d’appétit. La vaccination contre la toux du chenil est maintenant obligatoire pour pouvoir faire garder votre chien dans la plupart des chenils.
  • La Rage : maladie virale mortelle atteignant le système nerveux central, elle constitue une menace pour la plupart des mammifères dont les humains. Elle se propage par la salive d’animaux infectés, soit par morsure, soit par contact avec une lésion cutanée (les mouffettes, les renards, les ratons laveurs et les chauves-souris sont souvent porteurs de la maladie). La vaccination contre la rage, non obligatoire en Belgique, permettra à votre chien de bien mieux résister à ce virus, s’il y est exposé. Toutefois, vous devez savoir qu’il n’y a aucun moyen de guérir un animal atteint de la rage. Pour que la vaccination contre la rage soit considérée comme valable, l’animal doit être identifié et posséder un passeport européen. Contrairement aux autres vaccins, celui-ci ne devra être injecté qu’à partir de l’âge de trois mois.
  • La Piroplasmose : maladie due à un parasite du sang transmis par les tiques, elle détruit les globules blancs. Elle débute par une forte fièvre et un grand abattement. Le foie étant atteint, des vomissements apparaissent, parfois accompagnés de diarrhée. Une anémie s’installe progressivement. Le signe caractéristique est un changement de couleur des urines. La vaccination est efficace à condition de la pratiquer sur un chien qui n’a pas encore eu la maladie. La vaccination se fait à partir de cinq mois en deux injections à deux mois d’intervalle.
  • La maladie de Lyme : maladie bactérienne transmise au chien par la tique, elle peut affecter plusieurs organes du chien aboutissant à des handicaps physiques et mentaux. Tous les chiens infectés ne déclarent pas la maladie de Lyme, certains connaissent une guérison spontanée au premier stade de la maladie. D’autres mettent plusieurs mois après l’infection avant de déclarer les premiers symptômes de cette maladie. Les symptômes sont fièvre, fatigue voire dépression, douleurs musculaires et articulaires.