angoisses nocturnes

Vaincre ses angoisses nocturnes, c’est possible !

Passée la cinquantaine, le sommeil est parfois difficile à trouver, avec les soucis quotidiens, la diminution naturelle des heures de sommeil… S’ajoutent encore ces terribles angoisses nocturnes qui peuvent ruiner une nuit de sommeil. Vertiges, crises de panique… En souffrez-vous ? Des solutions existent.

Publié le

Reading Time: 2 minutes

Qui n’a jamais connu ce moment terrible où l’on se réveille en sursaut, en pleine nuit ? Le cœur battant, avec des vertiges ou l’impression affreuse que le cœur va exploser. Cet instant qui nous laisse en sueur et presque sans ressources pour reprendre nos esprits afin de se rendormir.

C’est ce que l’on appelle les angoisses nocturnes. Impossibles à prévoir au moment de se mettre au lit. On peut s’endormir sans problème et se retrouver soudainement réveillé en pleine nuit avec ces angoisses, accompagnées de pensées négatives, parfois suicidaires. Des crises qui peuvent durer de quelques minutes à une heure ou plus.

Des angoisses que l’on ne peut comparer à ces moments d’anxiété. Qui empêchent quant à eux l’endormissement. Pas plus que nous pouvons les assimiler à l’insomnie. Non, ces angoisses sont un tout autre phénomène. Pénible pour celui qui en souffre. Un trouble du sommeil fréquent mais que l’on hésite à raconter. Par pudeur. Petit tour d’horizon des symptômes et des moyens de remédier à ces angoisses.

Les causes des angoisses nocturnes

  • Le stress quotidien
  • Un deuil difficile à surmonter
  • La prise d’alcool avant de dormir
  • Une personnalité plutôt anxieuse
  • Des crises d’apnée du sommeil

Les symptômes

Pour celles et ceux qui en souffrent, les crises d’angoisse font peur. Par la violence des symptômes présentés. Difficiles à calmer et à surmonter pour retrouver le sommeil.

  • Réveil en sueur, comme après le pire des cauchemars
  • Tachycardie, avec un rythme cardiaque élevé, au point d’avoir l’impression de faire une crise cardiaque violente
  • Nausées
  • Vertiges
  • Douleurs dans la poitrine
  • Perte de repères et envie d’appeler à l’aide
  • L’impression d’avoir un poids sur la poitrine…

Les remèdes

  • Garder à proximité du lit un spray aux fleurs de Bach, efficace pour calmer la crise
  • Eviter de ruminer les soucis avant de se mettre au lit
  • Bien aérer la chambre
  • Suivre des cours de sophrologie
  • La prise d’antidépresseurs est possible si les crises se succèdent ou s’accompagnent de dépression.
  • Des calmants peuvent aider à retrouver un rythme normal mais sont à prendre avec modération pour éviter un effet d’accoutumance. De façon générale, les médicaments doivent être prescrits par un professionnel de la santé et pris sur une durée la plus courte possible.
  • Si jamais les crises durent ou s’aggravent, consulter un médecin sera nécessaire. Pour retrouver ce sommeil réparateur et capital pour votre santé.
  • Tenter de retrouver le calme et le sommeil par la lecture de quelques pages d’un bon livre. Mais pas celle d’un écran qui vous empêcherait définitivement de retrouver le sommeil.

Vous aimerez aussi : La cohérence cardiaque pour se libérer du stress