mauvaise haleine

Comment contrer la mauvaise haleine ?

Bénigne, la mauvaise haleine se révèle cependant comme un handicap sérieux. Synonyme de repli social et d’obstacle majeur au jeu de la séduction. Une situation gênante qui réclame une action. D’abord par la découverte de ses origines. Explications.

Reading Time: 2 minutes

La mauvaise haleine. Un sujet d’article anodin ? Vraiment ? Sans constituer un réel danger pour la santé, elle peut vous pourrir la vie. Notamment quant à vos relations professionnelles et sentimentales. Pour preuve, ce résultat d’un sondage réalisé auprès d’un public féminin. Pour 25% des femmes interrogées, une mauvaise haleine constitue un véritable tue-l’amour. Un phénomène qui touche chacun d’entre nous et auquel le monde médical a donné un nom : l’halitose.

D’où provient cette mauvaise haleine ?

Si elle peut avoir plusieurs origines, elle résulte à 90% d’une mauvaise hygiène dentaire. Comme une carie non soignée, un brossage des dents mal effectué ou absent, voire une inflammation des gencives. Les bactéries s’accumulent alors dans la bouche et provoquent cette horrible haleine. Composée dans le langage médical de CVS, ou composés sulfurés volatils. Des composés libérés par les bactéries buccales chargées de dégrader les aliments. Certaines maladies peuvent également provoquer une haleine fétide. Dont la gingivite, le diabète et diverses maladies respiratoires ou gastro-intestinales. En cause également, des repas trop épicés ou les régimes, pauvres en glucides.

Des médicaments mis en cause

Malgré vos bons soins dentaires, il se peut aussi que la mauvaise haleine provienne de la prise de médicaments. Selon le guide Vidal, la bible des médecins, quelque 400 médicaments seraient à l’origine d’une haleine fétide. Dont des antidépresseurs, voire des médicaments de confort. Parmi leurs effets secondaires figure souvent la réduction de la salivation, et donc l’augmentation de la mauvaise haleine.

Que faire pour retrouver ou conserver une haleine saine ?

  • Procédez à une visite de contrôle annuelle chez le dentiste. Pour les dents mais aussi les gencives. Un détartrage sera également nécessaire.
  • Brossez-vous les dents après chaque repas. Il existe des kits de brossage à glisser dans un sac ou une poche. Bain de bouche et fil dentaire seront aussi utilisés pour atteindre les coins inaccessibles de la bouche avec une brosse.
  • Ne pas oublier de s’hydrater. Une bouche sèche provoque souvent une mauvaise haleine. Au lever notamment. Prévoyez donc un verre d’eau près du lit.
  • Avoir toujours sur soi des bonbons ou des chewing-gums ? Une pure solution de dépannage temporaire.
  • Consommez des plantes aux actions antibactériennes. Comme le persil, le basilic, l’artichaut ou le thym.
  • Limitez la consommation (simultanée) de tabac, d’alcool ou de café. Autant de sources reconnues de mauvaise haleine.


© Fiftyandme 2021