5 bonnes raisons de faire appel à un personal trainer

Reading Time: 3 minutes

4. Mais la masse maigre, c’est la musculature. Quelle femme ménopausée a envie de ressembler à une bodybuildeuse surentraînée ?

J’aime dire à mes clients que l’être humain n’est jamais assez musclé. Mais il ne faut pas se laisser obnubiler par les bodybuilders, qui mettent leur santé en danger à force de surentraînement. Quand je recommande la musculation aux femmes ménopausées, je ne leur demande pas de soulever des poids selon les techniques de l’arraché et de l’épaulé-jeté : je vise plutôt un renforcement musculaire avec des machines adaptées aux personnes dans la cinquantaine et même aux seniors, comme il y en a désormais dans toutes les salles de fitness. Ou alors des cours collectifs de bodypump ou de bodysculpt, qui permettent de faire travailler tous les muscles du corps.

5. Vous êtes entraîneur personnel et vous recommandez le fitness en salle ?

Je crois que chaque femme doit trouver le mode d’entraînement qui lui convient. Si le seul fait d’aller courir en forêt avec des copines suffit à vous motiver, faites-le ! Les cours collectifs vous aident également à tenir le coup sur le long terme, à cause de leur dimension sociale. Par contre, les statistiques sont formelles : 70 % des gens réduisent ou même arrêtent leur fréquentation dans une salle de fitness au bout de trois mois, même si, dans un élan d’enthousiasme, ils ont pris un abonnement annuel. Pourquoi ? En raison d’un manque de motivation dû à un manque de résultats, qui découle lui-même d’un manque de suivi personnalisé. Le personal trainer, lui, s’adapte à votre condition physique, en fonction de votre âge, de vos antécédents médicaux et de votre mode de vie. À raison de deux séances par semaine, les premiers résultats apparaissent, notamment au niveau de la silhouette, au bout d’un mois à six semaines. Je sais que, pour certaines, le prix peut être un problème : de 40 à 90 € la séance hors TVA, en fonction de vos priorités, du lieu, etc. Mais le vrai challenge, qui est de se sentir mieux dans son corps et de se donner les moyens de vivre une vie de la meilleure qualité possible, est largement relevé !

Cette mini interview de Bruno Bériot est extraite du livre “Ménoptimiste”, écrit par Marie-Françoise Dispa et illustré par © Karo Pauwels.

recette coupe-faim

Ménoptimiste, paru aux Editions Racine, est disponible dans toutes les bonnes librairies pour 24,95€ et sur le site internet www.racine.be avec une réduction spéciale pour nos lectrices de -15% (en mentionnant le code FIFTY) et les frais de port offerts jusqu’au 31 juillet 2018.

Cet article vous a plu ? Vous aimerez aussi « C’est décidé: Je me (re)mets au sport! ».


© Fiftyandme 2021