Estelle Lefébure (2) : « Le corps réclame de la lenteur et de la douceur »

Reading Time: 3 minutes

Loin des régimes draconiens, l’ancien top privilégie une hygiène de vie saine sur le long terme grâce à une cuisine saisonnière et savoureuse comme elle l’explique dans son livre Orahe – Ma méthode anti-âge. Suite de notre entretien.

Par Isabelle Blandiaux

life magazine

Les régimes ne font pas partie de votre approche, écrivez-vous dans votre livre…

Le mot a été galvaudé. ‘Régime’ ne signifie pas nécessairement ‘mincir’. C’est aussi une certaine hygiène de vie. Le côté draconien ne me plaît pas parce que cela ne va pas avec l’organisme qui réclame de la douceur, de la lenteur, de bonnes habitudes sur le long terme. Une cure d’amaigrissement pendant 1 ou 2 semaine(s) va peut-être engendrer des carences ou conduire à reprendre exactement ce qu’on a perdu. C’est dommage. Tout devrait plutôt se penser dans la durée.

Si on souhaite s’alléger de quelques kilos ou plus, pour des raisons de santé ou d’esthétique, que préconisez-vous ? Sachant que c’est souvent plus difficile quand on vieillit…

Dans ces cas-là, je trouve important d’essayer de pratiquer un exercice physique quotidien. Pas aller à la salle de gym tous les jours parce que c’est difficile à intégrer dans son emploi du temps. Mais déjà marcher, se rendre à pied à ses rendez-vous, à son travail… Sinon, monter l’escalier à pied plutôt qu’avec l’ascenseur. Ou faire quelques exercices chez soi. Peut-être une petite cure de jeûne ou jeûner un jour par semaine. Pour un jour, on n’a pas besoin d’un avis médical. Au-delà de deux jours, c’est plus prudent de demander à son médecin. Pendant cette journée, on boit des jus ou des tisanes. Cela nettoie le foie et allège l’apport en nourriture.

Pour nettoyer le foie, l’organe à soigner au printemps selon la médecine chinoise traditionnelle, vous suggérez une cure de citron inhabituelle…

Oui, beaucoup de gens boivent un jus de citron pressé dans de l’eau tiède à jeun le matin. La cure que je propose est plus forte et elle dure vingt jours. On fait bouillir pendant trois minutes un citron coupé en deux dans un demi-litre d’eau, on écrase le citron dans l’eau de cuisson avant de la filtrer. On peut consommer cette boisson tout au long de la journée. Le 2e jour, on prend 2 citrons, le 3e, 3 citrons et ainsi de suite jusqu’à arriver à 10 citrons dans un volume d’eau allant d’un demi-litre à un litre et demi selon le goût. Le 11e jour, on repasse à 9 citrons, le 12e à 8, etc. Après 20 jours, on doit arrêter la cure. Prendre du citron à longueur d’année n’est pas très bon. Tout est une question d’équilibre et d’alternance. Le printemps est le moment idéal pour se détoxifier le foie. C’est important de vivre au rythme des saisons et de consommer les légumes au bon moment. L’artichaut et les asperges remplissent aussi une fonction de nettoyage de l’organisme au printemps. Ce n’est pas un hasard, la nature nous donne ce dont nous avons besoin quand nous en avons besoin. Malheureusement, l’homme a tendance à vouloir contrer cette nature et à proposer des fraises toute l’année. Il y a une époque où personne ne mangeait des fraises en hiver parce qu’on n’en trouvait pas. Pourquoi ne pas retourner à cela ? Nous devons nous reconnecter davantage à la nature.

Vous partagez certaines de vos recettes. Quand votre passion pour la cuisine est-elle née ?

J’aime cuisiner parce que j’ai moi-même partagé ces moments-là avec ma maman. J’ai été éduquée comme cela. Je transmets à mon tour ces gestes à mes enfants, je leur apprends à apprécier ce qu’ils mangent. Mon fils adore faire des crêpes par exemple. Ce sont des instants de plaisir et de convivialité.


Estelle Lefébure, Orahe. Ma Méthode Anti-Âge. Editions Flammarion

Lire aussi: http://www.life-magazine.be/fr/16755-estelle-lefebure-1-vieillir-cest-grandir.html

Lire aussi: http://www.life-magazine.be/fr/16762-estelle-lefebure-3-on-y-goute-sport-devient-necessite.html


© Fiftyandme 2022