Je booste mon immunité, je mets de la joie dans ma vie !

Publié le

Reading Time: 5 minutes

Quel est le mot qui a été le plus souvent prononcé cette année ? Bingo, vous avez gagné… C’est bien le mot « crise » ! Avec la grippe en prime, nous voilà servis ! Deux réactions sont possibles : soit on cède à la sinistrose, on se fige dans la peur et on attend que les vilains microbes nous assaillent, soit on se redresse, on se muscle et se renforce de l’intérieur. Oubliés masques et vaccins, on stimule nos cellules ! Deux alliés de choix :saveurs nature et rires… contagieux !

par Els Vermoesen

Comment ? Suivez le guide…

Phase 1 : Tous les sens en éveil, je me prépare chaque jour une table de fête ! Avec des aliments vivants et colorés, full énergie et anti-oxydants ! En a-t-on assez conscience ? La façon dont on mange alimente notre humeur et stimule notre immunité. Idées à picorer dans les pistes qui suivent cet article. Cela va évidemment de pair avec une nourriture de l’esprit, films et lectures qui dilatent le coeur.

Phase 2 : On s’inscrit à un club de rire ! Pour environ 5 € la séance, on se reconnecte à son rire d’enfant, on lâche le contrôle et l’on s’en donne à coeur joie !

Nos grands témoins : Jean-Claude, Anne, René et Danielle

life-magazine

Jean-Claude Spies, la cinquantaine rieuse, enseignant, co-président des clubs de rire de Belgique, formateur et animateur de séances de rire. Grâce à mon engagement dans les clubs de rire, j’ai vraiment appris à relativiser les bêtises et à donner à chaque chose l’importance qu’elle a. La vie a pris tout son sens : la notion du plaisir de ce que je fais et le plaisir que je reçois en donnant; l’énergie que je rassemble et la contagion de cette énergie via le rire !
En fin de compte, je pense être auto-stimulé par le rayonnement des autres, tant lors des séances de rire qu’au travail ou en famille !
Le virus du rire crée un cercle vertueux –et non viceux !- qui fait que je ne m’apitoie plus sur mes petites misères. Je recherche ainsi plus une qualité de vie et de relations qu’un éphémère bonheur matériel…

Anne Vidick, la cinquantaine à la fois énergique et gracieuse, formatrice et animatrice en Danse Trad & Folk, Danse Primitive et yoga du rire

Depuis plusieurs années déjà, nous avons compris que les séances classiques de rire devaient être étoffées par le mouvement.  La danse, qu’elle soit folk, collective, primitive…, apporte ce complément ludique nécessaire à la convivialité qui s’installe dans nos ateliers et nos rencontres. Les adultes ont autant besoin de « jouer » que les enfants. Quoi de mieux alors que le mouvement, la danse, le jeu (sans argent !) pour retrouver son âme d’enfant et « se frotter » entre nordistes et sudistes, entre grands et minces, pâles et bronzés!… (www.eclore-activites.net)

René Feldman : la cinquantaine joyeuse, René est coach et anime en couple des séances de rire

La vie nous réserve tant de surprises – bonnes ou mauvaises -, que le rire est, en soi, une ressource plus qu’utile pour faire face à ces situations inattendues ! C’est même un bon investissement : c’est gratuit et ça peut rapporter gros, tant à soi qu’à ceux qui nous entourent !

Liife-magazine

En famille : c’est réellement poser un acte « parental » que de montrer à nos enfants, quelles que soient les épreuves, qu’il est possible de les aborder avec le rire. Mais pas n’importe quel rire. Le rire qui respire le respect et la bienveillance ! Cela commence d’ailleurs par soi-même.
Je pense vraiment que mettre de la joie dans sa vie, c’est montrer cette facette de nous qui ne demande qu’à se montrer mais que nos éducations ont eu tendance à mettre sous cloche!
Moralité : rions et faisons en sorte que notre entourage en soit « contaminé » !

En couple : concrètement, quand une situation inattendue montre le bout de son nez, le temps d’une respiration et l’intention d’en rire suffisent pour l’appréhender avec humour et légèreté. D’ailleurs, l’humour et le rire sont notre quotidien et nous sommes à ce point entraînés que nous démarrons au quart de tour pour des choses que beaucoup trouveraient stupides. Nous avons d’ailleurs décidé de mettre tout en œuvre pour faire du rire, une occasion de « communier » ! Il est certain que si tension il y a, il suffit parfois d’un regard ou du rappel d’une situation où le rire avait la place principale pour remettre la communication sur les rails.

En entreprise: c’est par un acronyme que nous commençons toujours nos formations :
B (ienveillance)
R (espect)
I (ndulgence)
C (onfiance)
Pour fixer le cadre de notre travail et des missions d’éveil de conscience que nous menons dans les entreprises. Une façon d’offrir aux participants ce qui est si important pour chaque individu mais si peu vécu dans le monde du travail aujourd’hui: des valeurs reconnues ! Lorsque nous intervenons pour animer un Coaching d’équipe (Team Building), il nous arrive très souvent de proposer un moment « rire » pour dédramatiser certaines situations, diminuer un stress encombrant et trouver de nouvelles voies de communication. Mais toujours avec bienveillance, respect, indulgence et confiance mutuelle. Le rire n’est possible et ne devient un outil d’amélioration que dans ces conditions.  www.creacoach.be