les bienfaits des prunes

Les bienfaits des prunes contre l’ostéoporose

Elles sont bien présentes sur les étals en ce mois de septembre. Les prunes se doivent de figurer également dans votre corbeille de fruits. Pour leur saveur mais surtout pour leurs bienfaits sur notre santé. Explications.

Reading Time: 2 minutes

Reine-claude, Mirabelle ou Quetsche, qu’importe la variété choisie. La prune constitue un fruit aux multiples bienfaits. Une vraie mine d’or qui se prépare également dans une large variété de recettes sucrées ou salées.

Les bienfaits des prunes :

  • Une alliée pour la peau. La prune permet de conserver une peau éclatante grâce à ses propriétés astringentes qui resserrent les pores. Pour un masque pour le visage, appliquez une mixture de prunes épluchées, laissez agir de 15 à 20 minutes et rincez à l’eau froide.
  • Richesse en vitamines (A,B,C,E) et minéraux. Dont les potassium, calcium, phosphore et magnésium.
  • Forte teneur en fibres (1,6 g/100gr). A consommer aussi sous forme de jus de pruneau, remède efficace contre les soucis intestinaux dont la constipation.
  • Fruit peu calorique, avec de 40 à 70 kcalories/100 gr selon les variétés.
  • Effet hydratant avec une composition à base de 80% d’eau.
  • Forte présence d’antioxydants. Protecteurs contre les maladies neuro-dégénératives et le vieillissement cellulaire.
  • Limitation de la pression artérielle. Provoquée par la présence de potassium qui, selon les études, semble protéger contre les risques d’hypertension.

La prune pour contrer l’ostéoporose

Inutile de rappeler ici les effets délétères de l’ostéoporose. Une pathologie handicapante qui semble pouvoir être ralentie par la consommation de prunes. Un effet bénéfique avancé par plusieurs études dont celle publiée par des scientifiques américains en janvier 2022 sur le site American Society for nutrition*. Selon eux, une consommation de quelques pruneaux (des prunes séchées) par jour augmenterait la densité minérale osseuse, avec une réduction des risques de fracture (de la hanche notamment) chez les femmes ménopausées.

Comment consommer ses prunes ?

Consommée crue ou cuite, la prune se prête à toutes les recettes possibles. Elle reste le fruit idéal pour des tartes, des clafoutis, des confitures. Ou pressée en jus. Si vous aimez le salé, la prune se marie très bien avec de la viande ou comme accompagnement dans une salade composée.

Pour les sportives, le jus de pruneau constitue une excellente alternative aux boissons énergétiques. Il se révèle comme un bon anti-fatigue et une source d’énergie sans pareille.

Mieux vaut consommer rapidement la prune après la cueillette ou son achat. Elle ne se conserve qu’une dizaine de jours dans le bac aux légumes du frigo. Vous pouvez la congeler (sans le noyau) pour un usage durant l’année.

Et si l’on plantait un prunier ?

L’automne, avec la terre encore chaude, constitue la période idéale pour planter son prunier au jardin. Optez pour un emplacement bien ensoleillé et bien dégagé car l’arbre va prendre de l’ampleur avec sa croissance. Pour les variétés, la Mirabelle de Nancy et le prunier d’Ente constituent deux choix intéressants. Mais il vous faudra un peu de patience avant de récolter vos premières prunes. La fructification n’aura lieu qu’après deux ou trois ans.


© Fiftyandme 2022