yoga nu

Pratiquer le yoga nu pour mieux s’accepter

Vous connaissez déjà les bienfaits du yoga. Et si vous y ajoutiez un peu de piment ? En le pratiquant nue. Une discipline devenue très tendance. Et les femmes quinquagénaires ne font pas exception. Bien à l’aise avec leurs corps, ou pas. Découverte.

Reading Time: 2 minutes

C’est indéniable, la mode et les médias imposent souvent des formes et des physiques qui ne correspondent pas forcément à la réalité vécue par les femmes. Une situation parfois difficile à accepter. Le yoga nu peut vous aider à vous libérer de vos complexes et vous redonner confiance en vous. Il enregistre un succès croissant grâce aux réseaux sociaux. Mais de quoi s’agit-il ?

Le yoga nu en bref

Baptisé Nagna yoga en sanscrit, le yoga nu est une pratique née en Inde au 8e siècle après JC. A l’origine, il s’agissait surtout d’un rejet du matérialisme. Une façon de mettre tout le monde sur un même pied d’égalité. C’est dans les années 60, au sein de la communauté hippie de San Francisco que le yoga effectué nu s’est développé pour connaître une seconde naissance. Depuis, il s‘est répandu un peu partout. Une pratique, sans connotation sexuelle, dont le but essentiel est de se focaliser davantage sur l’être plutôt que sur le paraître. Et tout en profitant de l’effet relaxant du yoga traditionnel.

Pourquoi la nudité ?

Dany, la petite cinquantaine, rencontrée sur un forum apporte sa réponse. Identique à celles apportées par d’autres pratiquantes. « C’est vrai qu’au début, j’ai plutôt rigolé nerveusement quand une amie m’a parlé du yoga nu. Drôle d’idée pour moi que de me retrouver nue avec d’autres femmes dans un salon. Les premières séances ont été difficiles. Ensuite, la gêne a laissé la place au plaisir. Celui de me sentir plus libre, de ne plus ressentir le besoin de cacher mes défauts physiques sous mes vêtements. Le yoga nu m’a surtout permis de m’accepter, telle que je suis. De ne plus stresser pour l’image que je donne de moi .»

Où et comment pratiquer la discipline ?

Généralement, les ateliers organisés ne sont pas mixtes. Voilà qui ne manquera pas de rassurer les plus timides.
Le yoga nu se déroule souvent en petit comité, une petite dizaine de participants, pour une séance d’environ une heure. Pour vous habituer, vous pouvez aussi le pratiquer seule chez vous. Sur Youtube, de nombreuses chaînes vous permettent de découvrir ce type de yoga et de vous donner conseils et postures à reproduire. Une solution bien pratique, et conseillée, en cette période de crise sanitaire et de distanciation à respecter. Le plus difficile ne sera pas de trouver des chaînes spécialisées mais de choisir les plus sérieuses. Celles qui dépasseront le cadre esthétique pour vous offrir de véritables cours. Si vous parlez anglais, vous pouvez misez sur les formations distillées sur Internet par la société américaine Naked yoga school.

Pour connaître les ateliers organisés près de chez vous, rendez-vous sur le site de la Fédération belge d’hébertisme et de yoga

http://www.fbhy.be/Federation_Belge_dHebertisme_et_de_Yoga.html et sur celui de la Fédération belge de naturisme, aux nombreuses activités proposées. https://fra.naturisme.be/