transit

Transit trop lent ou trop rapide ?

Digestion difficile, ballonnements, paresse intestinale, constipation : en vieillissant, ces désagréments deviennent plus fréquents et s’accompagnent souvent de sensations désagréables et douloureuses telles que des crampes, de la fatigue, ou des maux de tête… Une mauvaise dentition peut expliquer aussi l’apparition de troubles digestifs : comme les aliments sont moins bien mastiqués, cela peut contribuer à prolonger la digestion.

Reading Time: 2 minutes

Mais en dehors d’une pathologie spécifique, quelques règles d’hygiène de vie améliorent le confort intestinal Si certains aliments sont à limiter lorsque l’on souffre d’un transit paresseux, d’autres sont au contraire à privilégier. Ainsi, n’abusez pas de plats riches en graisses ou trop épicés, de farineux et de féculents (pommes de terre, riz), de chocolat et de fromages fermentés.

Favorisez plutôt les produits contenant des fibres (légumes frais, fruits, mais aussi légumineuses et céréales complètes). Celles-ci retiennent l’eau et accélèrent le transit.

Buvez en quantité

L’idéal? Absorber un litre et demi à deux litres de liquide par jour. À consommer à volonté : l’eau (de préférence riche en magnésium), les jus de fruits, les tisanes (pissenlit, badiane…). À éviter : le thé, le café et les boissons sucrées ou alcoolisées. N’abusez pas des jus d’agrumes avant le petit déjeuner. Riches en vitamines, ils sont aussi cruels avec l’estomac qui, souvent, ne les supporte pas à jeun!

Pratiquez une activité physique régulière

La pratique quotidienne d’exercices physiques est capitale. On estime que 30 minutes d’activité physique par jour stimulent la ceinture abdominale et permettent de maîtriser son stress, lequel joue un rôle déterminant dans le dysfonctionnement de l’appareil digestif.

Massez vous le ventre

Rien de tel pour apaiser un ventre contracté ou douloureux que de le masser en douceur dans le sens des aiguilles d’une montre, en utilisant une huile végétale (amande douce, abricot), à laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes d’huile essentielle relaxante commel’huile essentielle de basilic tropical Inde, l’huile essentielle d’ylang ylang et l’huile essentielle d’estragon qui soulageront très vite les spasmes et colites.

Imposez-vous des horaires réguliers

Il est important de respecter des rituels. Ne sautez pas de repas, prenez votre temps pour manger, mâchez bien vos aliments… Autant d’habitudes qui favorisent une bonne digestion.

N’abusez pas des laxatifs

Suivez les conseils de votre médecin pour l’utilisation de laxatifs, qu’ils soient chimiques ou à base de plantes. Certains peuvent être irritants et provoquer une inflammation de la paroi du côlon. Il importe de choisir celui qui vous convient le mieux.

La plupart du temps, les troubles intestinaux sont de courte durée. S’ils persistent ou s’ils surviennent brutalement, consultez rapidement votre médecin.