menopause homme

L’andropause, la ménopause de l’homme ?

Y aurait-il un équivalent de la ménopause chez l’homme ? En effet, bien que la littérature médicale n’en parle finalement que très peu et qu’il n’est pas habituel d’aborder le sujet, l’andropause est la diminution voire la cessation des fonctions de reproductions chez l’homme. Ce déficit androgénique lié à l’âge (DALA) désigne l’ensemble des phénomènes physiologiques qui sont associés à une baisse de sécrétion de la testostérone. Comme la femme voit apparaître la ménopause à un certain moment de sa vie, l’homme sera également confronté à une période qui pourrait s’y assimiler.

Bien qu’il ne soit pas évident d’admettre, pour un homme, qu’un changement se produira au niveau de sa sphère génitale, le corps reste un organisme physique où les déficits liés à l’âge existent.

Quels sont alors les symptômes de l’andropause chez l’homme ?

  • Un dysfonctionnement érectile avec modification de la texture et de la couleur du sperme
  • Moins d’érections matinales
  • Une diminution de la libido
  • Des épisodes de transpiration accrue sans effort physique préalable
  • La probable perte de masse musculaire et osseuse
  • Une prise de poids au niveau de la taille
  • Un déséquilibre glycémique avec un risque de diabète
  • Un déséquilibre des lipides dans le sang avec un risque de cholestérol
  • Des troubles de la tension
  • Des changements d’humeur avec une vitalité réduite
  • De la fatigue
  • Des troubles du sommeil
  • Etc…

Parallèlement, notons que la spermatogénèse persiste jusqu’à un âge certain pouvant parfois aller au-delà de 80 ans. Ce processus de formation des spermatozoïdes n’est donc pas annihilé par la vieillesse.

Néanmoins, bien que ces symptômes pourraient s’assimiler à un processus de vieillesse normal, l’andropause est un phénomène tout à fait normal qui toucherait les hommes entre 35 et 75 ans. Une étude réalisée par des professeurs à l’Université de Gent démontre que le pourcentage d’hommes qui seraient soumis à l’andropause augmente avec l’âge, à savoir :  2.1% des hommes à partir de 40 ans, 7 % à 60 ans et 35 % à 80 ans, etc.

Quelles solutions pour faire face à l’andropause?

Afin d’éviter la prise d’anxiolytiques et d’hormonothérapie pour pallier aux divers désagréments de l’andropause, des solutions simples et naturelles sont envisageables pour pallier aux inconforts de ce déficit androgénique lié à l’âge :

photo bol avec pépin de courge

L’alimentation

Dans un premier temps, des conseils nutritionnels peuvent être apportés. Nous proposerons alors des aliments riches en vitamines et minéraux indispensables comme la vitamine C et E, le zinc – obligatoire pour la santé de la prostate – le coenzyme Q10, les vitamines du groupe B.  Aussi la consommation de pépins de courge sous forme d’huile de première pression à froid ou de purée, par exemple, protège la prostate grâce aux phytostérols qu’ils contiennent.

Les alternatives naturelles à la stimulation aphrodisiaque

Très controversée, évitons la pilule miracle à forte stimulation aphrodisiaque et préférons des alternatives saines et naturelles pour booster l’organisme masculin, sa libido ainsi que sa production d’hormones :

  • La schizandra et l’aswagandha qui sont des plantes adaptogènes qui permettront au corps de s’adapter au mieux à ces modifications physiologiques ainsi qu’au stress que cela engendre. Une cure de plusieurs semaines pourrait être envisagée pour relancer le système.
  • Le fénugrec aura, lui, un impact positif sur le taux de testostérone qu’il augmentera. Cette plante médicinale herbacée augmentera également la masse musculaire qui peut diminuer avec l’andropause.
  • La bulbine natalensis, une plante vivace herbacée, booste la production de testostérone naturellement. D’ailleurs, ce complément alimentaire est très souvent utilisé par les bodybuilders pour son action sur la masse musculaire.
  • Bien évidemment, le célèbre Maca, le ginseng des Andes, qui sera recommandé pour sa richesse en zinc et en iode. De plus, il est également reconnu pour son action stimulante sur la fertilité. Aussi, le Maca a cette capacité d’accroître la résistance physique, musculaire et sexuelle de l’homme.

Préférez le caleçon au slip

Enfin, du slip ou du caleçon, l’option sera rapidement mise sur le caleçon qui évitera la compression des bourses masculines. La nature a souhaité mettre les organes mâles à l’extérieur du corps pour un bon fonctionnement par rapport à la température plus froide ou la non compression des tissus alors Messieurs, ne compressez pas vos organes dans un slip non adapté.

Vous avez aimé cet article? Alors vous aimerez « Les troubles de l’érection : comment y faire face? «