Ostéoporose : “N’attendez pas avant de vous faire examiner si vous avez des douleurs inexpliquées !”

L’ostéoporose touche 1 femme sur 3 et 1 homme sur 5.  En Belgique, sur les 680.000 personnes atteintes par cette maladie, 530.000 ne reçoivent aucun traitement ! Souvent parce qu’ils ne savent tout simplement pas qu’ils ont cette maladie. En fermant les yeux sur leur état de santé, ces Belges s’exposent à des conséquences qui peuvent s’avérer désastreuses, notamment en cas de mauvaise chute. Mais comment savoir si on souffre d’ostéoporose ? 

Reading Time: 2 minutes

L’ostéoporose ne fait pas mal

L’ostéoporose est une maladie silencieuse qui provoque la fragilité des os. “Une étude récente à Bruxelles montre que 85% des patients souffrant de fractures dues à l’ostéoporose ne reçoivent pas de traitement”, a déclaré le Dr Michaël Laurent, membre du Belgian Bone Club et affilié à l’UZ Leuven.

Selon l’International Osteoporosis Foundation (IOF), d’ici 2030, on peut s’attendre à une augmentation de 23 % du nombre de fractures dûes à une ostéoporose mal ou non soignée. Et cela concerne plus particulièrement des fractures de la hanche. Or, quiconque souffre d’une fracture de la hanche doit s’attendre à une longue période de rétablissement. En effet, un an après une fracture de la hanche, 40 à 60 % des patients ne se sont toujours pas rétablis.

Témoignages

L’histoire d’Anja

Anja, aujourd’hui âgée de 54 ans, a reçu un diagnostic d’ostéoporose à l’âge de 50 ans. “Il ne faut pas hésiter à se faire examiner si on a des douleurs inexpliquées, surtout à partir de 50 ans”, précise-t-elle. “Les tests prennent moins de cinq minutes et ne font pas mal. J’ai eu les résultats le jour même. Si j’avais su plus tôt, je l’aurais fait bien avant. (…) Certaines personnes ont peur que les médecins leur trouvent d’autres choses. Mais il ne faut pas attendre… Sinon, vos os continueront à se briser. Il faut continuer à bouger, même si vous avez mal, car cela permettra de diminuer la perte osseuse. Marcher, par exemple, est accessible à tous. Faites-le à votre rythme… en profitant de votre promenade pour admirer les jolies choses qui nous entourent.”

L’histoire de Rudi

Rudi a 63 ans. Mais en 2007, alors qu’il n’avait 49 ans, on lui a diagnostiqué de l’ostéoporose. Il explique que : « Si trois femmes ont la maladie, au moins un homme l’a aussi. Chez moi, elle a été diagnostiquée dès 49 ans, mais normalement les hommes attrapent de l’ostéoporose plus tard dans la vie. C’est grâce à ma femme qu’on a pu le découvrir de manière précoce. Elle trouvait que je souffrais beaucoup. C’est comme ça que je me suis retrouvé chez le médecin et qu’il m’a prescrit une ostéodensitométrie.”

«La maladie commence lentement, jusqu’à ce que cela devienne de pire en pire. La douleur est causée par les fractures, qui souvent ne récupèrent pas correctement par la suite. Ces fractures sont causées par l’ostéoporose, mais la maladie elle-même ne fait pas mal », explique Rudi. « Je pense qu’il est positif d’en parler et de briser le tabou. Surtout envers les hommes. On ne pense souvent à l’ostéoporose que lorsqu’une personne a 70 ans ou plus…”

Pour savoir si vous êtes atteint d’ostéoporose, vous pouvez faire un auto test en ligne sur : www.osteoporosenews.be/do-the-test. Cela ne prend qu’une minute et peut sauver vos os !


© Fiftyandme 2021