cheveux sains

Des bonnes habitudes pour des cheveux sains

Vos cheveux sont comme votre peau : ils nécessitent des soins spécifiques et une attention particulière pour conserver leur jeunesse et rester épais, forts et magnifiquement brillants.

Reading Time: 4 minutes

Comment garder des cheveux sains ?

Tout comme votre peau, vos cheveux ne sont pas épargnés par le vieillissement. Pas de rides ni d’affaissement dans ce cas, mais les cheveux perdent visiblement de leur épaisseur et de leur volume. Il y a une raison à cela : en vieillissant, les cellules des cheveux produisent moins de kératine, la principale protéine du cheveu. Moins de kératine signifie moins volumineux, mais aussi moins beaux. Vos cheveux deviennent plus fins, ternes et moins résistants aux agressions extérieures.

Aux alentours de la ménopause, lorsque le cycle de la femme devient irrégulier et que moins d’hormones sont sécrétées, la chute des cheveux s’accélère. Les spécialistes estiment que 25 % des femmes subissent une perte de cheveux plus importante au cours de cette période de leur vie, les cheveux sur le sommet du crâne en particulier devenant plus fins. Mais ne vous inquiétez pas : avec des soins appropriés et de bonnes habitudes, il est possible de garder des cheveux sains. Vos cheveux resteront forts pendant de nombreuses années.

Qu’est-ce qui est mauvais pour vos cheveux ?

Certains facteurs externes accentuent le vieillissement de nos cheveux. Faites donc attention à certaines choses. Quelques gestes simples peuvent améliorer visiblement votre chevelure.

  • Soleil et chaleur : les rayons UV et la chaleur rendent les cheveux plus fragiles et plus secs. Les cheveux deviennent raides, cassants et perdent leur brillance. Protégez vos cheveux quotidiennement (et pas seulement en vacances au bord de la mer) avec des sprays contenant des filtres UV. Certains shampoings offrent une très bonne protection contre le vieillissement des cheveux. Ils sont enrichis en antioxydants, vitamines et minéraux, protégeant ainsi contre les radicaux libres. En outre, ils contiennent des ingrédients nourrissants et empêchent vos cheveux de se dessécher. Si vous avez les cheveux très secs, utilisez une huile qui pénètre dans la racine des cheveux, les nourrit et les rend plus forts. Appliquez l’huile avant le shampoing sur toute la longueur ou seulement sur les pointes, selon votre type de cheveux et laissez agir pendant quinze minutes, ou toute la nuit si vos cheveux sont très secs.
  • La pollution : nocive pour la santé en général, elle nuit également aux cheveux en les rendant ternes et cassants. Selon certains scientifiques, c’est aussi un facteur qui accélère considérablement la chute des cheveux. Utiliser des shampooings nettoyants réguliers pour éliminer les résidus particulièrement tenaces de la pollution et des silicones de certains produits capillaires. Si vous vous baignez régulièrement, portez un bonnet de bain mais veillez aussi à mouiller vos cheveux avec de l’eau pure et minérale (c’est la meilleure) avant de vous baigner. Les cheveux se gorgent alors d’eau sans chlore, ce qui limite la pénétration de cette substance nocive par la suite.
  • Ondulations, boucles, coloration et tous les autres traitements chimiques : bien que les formules aient été améliorées pour minimiser les effets secondaires négatifs, chaque traitement chimique endommage les cheveux, les assèche et les fragilise. Les brossages répétés ne font qu’aggraver le problème. Optez donc pour une coupe de cheveux naturelle, sans utiliser de brosse à air chaud, de pinces ou de sèche-cheveux. Cela vous permettra également de gagner du temps et de l’énergie !
  • Tabac : une cigarette contient plus de 2500 substances chimiques, dont du cadmium, des pesticides et de l’arsenic. Étant donné que les cheveux stockent tout ce que nous absorbons dans notre corps, la nicotine peut également être trouvée dans les cheveux des femmes qui fument ! Le tabac réduit également la circulation du sang dans le cuir chevelu et peut donc entraîner un manque d’apport en acides aminés, vitamines et oligo-éléments, ce qui ralentit la croissance des cheveux. Fumer aurait donc un impact important sur la chute des cheveux et provoquerait également un grisonnement prématuré des cheveux. Une autre raison d’arrêter, au cas où vous en auriez besoin…

Qu’est-ce qui est bon pour vos cheveux ?

N’oubliez pas que les cheveux sont un baromètre extrêmement fiable de l’état de santé général. La ménopause entraîne parfois une perte de cheveux importante. Cela est dû à un déséquilibre entre les œstrogènes et les androgènes (voir aussi croissance des poils indésirables). S’il y a plus d’androgènes, les cheveux tombent et perdent leur vitalité. Parfois, quelques solutions simples suffisent pour y remédier :

  • Une alimentation équilibrée et ne pas hésiter à prendre des compléments vitaminés et des sels minéraux supplémentaires. Il faut également savoir que l’excès de poids peut également entraîner une augmentation de la chute des cheveux, car les adipocytes (cellules graisseuses) peuvent favoriser le stockage des androgènes. Si nécessaire, faites une cure de compléments alimentaires pour ralentir la chute des cheveux, stimuler leur croissance et rétablir l’équilibre du cuir chevelu.
  • Massez régulièrement votre cuir chevelu. Vous pouvez bien sûr faire appel à un spécialiste (de plus en plus de salons de coiffure proposent des massages du cuir chevelu pendant le savonnage), mais un massage quotidien du cuir chevelu d’une dizaine de minutes est également 100% efficace. Vous pouvez utiliser un produit pour stimuler le cuir chevelu et favoriser la pousse des cheveux, mais un travail à sec du bout des doigts (jamais avec les ongles !) est également très bon. Effectuez des mouvements doux sur l’ensemble de la tête, en déplaçant le cuir chevelu d’avant en arrière pour relâcher les tensions et favoriser l’apport en oxygène des cheveux depuis la racine.
  • Vérifiez votre cuir chevelu, car c’est là que la croissance et l’implantation des cheveux ont lieu. Si le cuir chevelu est en mauvais état et déséquilibré en raison d’influences agressives répétées (pollution, stress, traitements chimiques, etc.), vous ne pouvez pas espérer que vos cheveux soient beaux. Dès que vous ressentez des démangeaisons, des squames grasses ou sèches et un cuir chevelu rouge et irrité, pensez à un traitement qui agit sur notre « flore » et rétablit l’équilibre. N’abandonnez pas : souvent, ce traitement doit être appliqué pendant plusieurs semaines pour être vraiment efficace.

Des extensions, pourquoi pas ?

De plus en plus de coiffeurs recommandent les extensions de cheveux. Pourquoi pas ? La technique a évolué et aujourd’hui, ils peuvent déjà être utilisés pour redonner du volume de manière tout à fait naturelle à une coiffure qui se raidit. Cela se fait de la manière suivante : le coiffeur fixe les mèches naturelles des cheveux avec des attaches en kératine qui n’abîment pas du tout les cheveux et qui, si elles sont placées correctement, peuvent redonner du volume aux cheveux les plus fragiles. Si vous prenez soin de vos cheveux régulièrement (pour un beau résultat permanent, il est recommandé de se rendre chez le coiffeur toutes les 6 semaines environ), vous êtes bon pour quatre à six mois, selon le nombre d’extensions et le soin que vous apportez à la maison (savonnage de la tête vers l’arrière et jamais vers l’avant, brossage soigneux avec une brosse spéciale, pour ne pas endommager les points d’attache, …). Il va sans dire que le prix n’est pas bon marché, mais le résultat en vaut la peine !

Il n’y a plus qu’à appliquer cela pour des cheveux sains, brillants et forts !


© Fiftyandme 2022