Et si on adoptait les cheveux gris ?

Reading Time: 3 minutes

Coloration : ne vous trompez pas de ton !

Alors que les hommes assument de mieux en mieux leurs cheveux gris (merci, George Clooney!), côté femmes, ce n’est pas gagné. Quel que soit l’âge, ils sont associés au vieillissement. Pour preuve, 1 femme sur deux se colore les cheveux en Europe ! Mais quel produit choisir ?

Les semi-permanents pour celles qui n’ont que quelques cheveux blancs (20%) : ces produits de coloration éphémères, sans peroxyde, teintent les cheveux en surface mais disparaissent au bout d’une dizaine de lavages. Ce sont des shampoings contenant des pigments colorants qui n’entraînent aucune modification des cheveux.

Les tons sur tons pour celles qui n’ont pas plus de 30 à 40 % de cheveux blancs : ces colorants en profondeur, sans ammoniaque, respectent la couleur naturelle, couvrent les cheveux blancs en transparence et s’estompent en 15 shampoings ou 6 à 8 semaines.

Les permanents pour celles qui ont au moins 50 % de cheveux intrus : ces produits contiennent un oxydant à plus ou moins forte dose. On enlève les pigments naturels et on recolore les cheveux en profondeur.

Les cheveux gris : un entretien exigeant ? 

Privilégiez une coupe courte, un carré ou des mi-longueurs structurées qui accentuent la personnalité. Plus durs, plus épais et moins malléables, les cheveux gris ou blancs doivent être disciplinés.

Protégez votre fibre. Moins denses, plus ternes, plus secs, les cheveux se renouvellent moins vite, deviennent plus exigeants et sont moins résistants. Une fois par semaine, appliquez un masque anti-âge très concentré en agents nutritifs et régénérants.

Evitez le jaunissement. Ce phénomène s’accentue sous l’effet de la chaleur, du soleil, de l’eau de mer ou de piscine. Pour le contrer, utilisez des shampoings et des soins spécifiques qui neutralisent la couleur jaune.